Fatick : des conducteurs de motos "Djakarta" interpellés et des motos immobilisées

13 - Mars - 2018

Une dizaine de conducteurs de motos "Djakarta" ont été interpellés et une cinquantaine de motos immobilisés par le commissariat urbain de Fatick pour "trouble à l’ordre public", a appris lundi l’APS de source sécuritaire.

L’arrestation de ces jeunes et l’immobilisation de leurs engins à deux roues fait suite à une marche non autorisée organisée par une centaine de conducteurs dans les artères de la ville pour protester selon eux contre le coût élevé des mutations des véhicules à des deux-roues, a confié à l’APS une source policière qui a requis l’anonymat.

"La marche non autorisée, ces jeunes ont érigé des barricades sur certains artères de la ville et sur une partie de la route nationale I", a poursuivi l’agent, qualifiant cette attitude de "trouble à l’ordre public".

Il a rappelé que dans le souci de réduire les accidents, le ministère des Transports terrestres avait pris dix décisions parmi lesquelles "l’immatriculation" gratuite de tous les véhicules à deux roues auprès des services compétents dudit ministère.

La période d’immatriculation gratuite a démarré à Fatick le 16 mars 2017 et s’est poursuivie jusqu’ en septembre 2017. "Le délai ayant expiré, aucun véhicule de deux-roues motorisé ne sera autorisé à circuler dans la région", a-t-il averti.

Autres actualités

14 - Décembre - 2018

Un juriste prévient contre le risque d’accaparement des semences paysannes

Le juriste sénégalais Pape Meïssa Dieng a alerté contre le risque de voir les semences paysannes devenir des propriétés de firmes internationales...

12 - Décembre - 2018

Début de la production des titres de transport numérisés à Fatick

Les autorités administratives de la région de Fatick (centre) ont lancé, sous l’égide de la direction régionale des transports routiers et du groupe...

05 - Décembre - 2018

Meurtre d'une française de 57 ans à Fatick: le présumé hauteur du crime déféré au parquet

L’enquête sur le meurtre d’une femme d’origine française âgée de 57 ans fait ses révélations. En effet, le présumé hauteur...

01 - Décembre - 2018

Des éléments de la future garde présidentielle gambienne formés par l’ESOGN de Fatick

L’Ecole des sous-officiers de la gendarmerie nationale (ESOGN) a assuré la formation de 150 militaires et policiers gambiens devant constituer la future garde présidentielle...

01 - Décembre - 2018

Fatick : Augustin Tine annonce le recrutement de 1500 élèves-gendarmes

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, a annoncé vendredi à Fatick le recrutement de 1500 élèves-gendarmes dès janvier 2019, période de...