Etats-Unis - Chine : les dangers d’une guerre des monnaies

07 - Août - 2019

Pour le moment, l’escalade est surtout verbale, mais elle présage le pire. En laissant – un peu – filer le yuan, lundi 5 août, Pékin a déclenché l’ire de Washington, qui a aussitôt formellement accusé la Chine de manipuler sa monnaie. Un tel reproche risque de « perturber gravement l’ordre financier international et de provoquer le chaos sur les marchés financiers », a répliqué la Chine, dès le lendemain. Les tensions commerciales s’enveniment encore et semblent en passe de se doubler d’une guerre des monnaies, au risque d’ébranler une économie mondiale déjà fragilisée.
En autorisant une baisse du yuan, dont le cours ne flotte pas librement, la Banque centrale de Chine a répondu aux nouvelles taxes de 10 % que Donald Trump menace d’imposer sur 300 milliards de dollars d’importations chinoises jusqu’ici épargnées. Mais il ne faut pas s’y tromper : ces derniers mois, l’institution a surtout œuvré pour empêcher une dépréciation excessive du yuan, ou renminbi (nom officiel de la monnaie chinoise), susceptible de déclencher des sorties de capitaux du pays, et non l’inverse. Beaucoup d’observateurs soulignent que l’accusation de « manipulateur de monnaie » portée par les Etats-Unis intervient à contretemps, au moins cinq ans trop tard…

Autres actualités

08 - Août - 2019

Signature d’un accord de paix fragile au Mozambique

La troisième tentative sera-t-elle la bonne ? En signant un accord de paix, mardi 6 août, avec Ossufo Momade, le chef de la Renamo (l’ex-rébellion historique,...

08 - Août - 2019

Etats-Unis : plusieurs raids simultanés de l’agence de contrôle de l’immigration, 680 travailleurs latinos arrêtés

Près d’un hangar militaire au Mississipi, 70 personnes font des signes de mains, les larmes aux yeux, et hurlent : « Laissez-les partir ! » aux agents de...

07 - Août - 2019

Le Cachemire indien, une région coupée du monde

Depuis dimanche 4 août au soir, le Cachemire indien est paralysé. Sous un couvre-feu imposé, ses habitants sont coupés du monde. Il n’y a ni Internet, ni...

05 - Août - 2019

En Nouvelle-Zélande, le gouvernement veut décriminaliser l’avortement

Le projet de loi était attendu de longue date. Le gouvernement néo-zélandais a publié lundi 5 août un texte visant à libéraliser...