Deux footballeurs allemands font scandale en faisant d’Erdogan « leur » président

16 - Mai - 2018

A six semaines des élections présidentielle et législatives du 24 juin en Turquie, le président turc, Recep Tayipp Erdogan, ne pouvait rêver meilleure publicité. A un mois de la Coupe du monde de football, qui aura lieu en Russie du 14 juin au 15 juillet, l’équipe d’Allemagne se serait en revanche bien passé d’une telle polémique. En cause : une série de photos où l’on voit deux joueurs internationaux allemands d’origine turque, Mesut Özil et Ilkay Gündogan, poser aux côtés de M. Erdogan et lui offrir des maillots de leurs équipes respectives, Arsenal pour le premier, Manchester City pour le second. Sur celui de M. Gündogan figure en outre une dédicace, écrite en turc : « Pour mon président, avec respect ».

Prises dans un hôtel de Londres, dimanche 13 mai, ces photos ont été rapidement diffusées sur les réseaux sociaux par le Parti de la justice et du développement (AKP), le mouvement islamo-conservateur de M. Erdogan. En Allemagne, elles ont provoqué une avalanche de réactions et ont été condamnées par l’ensemble des partis politiques. « Nous souhaitons que nos concitoyens d’origine turque qui vivent ici considèrent la République fédérale comme leur pays. Et voilà que deux personnalités éminentes se reconnaissent dans un autre Etat. Cela n’est pas acceptable », a commenté Eberhard Gienger, chargé des questions sportives au sein de l’Union chrétienne-démocrate d’Angela Merkel. De son côté, le Parti social-démocrate a condamné cet « hommage rendu à un dirigeant politique qui foule aux pieds la liberté de la presse et les droits de l’homme ».
Même des dirigeants politiques qui ne sont d’habitude d’accord sur rien ont, cette fois, réagi à l’unisson. « Le président d’un joueur de l’équipe nationale allemande s’appelle Frank-Walter Steinmeier et non Recep Tayipp Erdogan. Il est très gênant et même honteux de voir des footballeurs qui gagnent des millions se laisser ainsi utiliser pour la campagne électorale.

Autres actualités

22 - Octobre - 2018

Mort de Jamal Khashoggi : l’Allemagne suspend ses ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Condamnant « avec la plus grande fermeté » la mort du journaliste saoudien en Turquie, Angela Merkel a décidé de ne plus autoriser de contrats d’armement...

22 - Octobre - 2018

Décryptage Présidentielle au Cameroun : et à la fin, c’est encore Biya qui gagne

Le président sortant, 85 ans dont près de trente-six au pouvoir, a été reconduit pour un mandat de sept ans avec 71,28 % des suffrages. L’élection...

20 - Octobre - 2018

Mort de Jamal Khashoggi : qui sont les deux hauts responsables saoudiens limogés ?

Les deux hommes faisaient partie du cercle rapproché de « MBS », le prince Mohammed Ben Salman. C’est la première conséquence concrète de...

20 - Octobre - 2018

A moins de six mois du Brexit, « trop de questions sans réponse » pour les expatriés français

C’est un dessin griffonné sur la page de garde de son agenda 2018-2019. Chaque 29 du mois, Amandine N. ajoute un petit trait. D’abord la potence, complètement...

19 - Octobre - 2018

Aux Comores, l’armée envoie des renforts à Mutsamudu, théâtre d’explosions et de tirs

es forces de sécurité comoriennes ont intensifié leurs opérations et envoyé d’importants renforts, jeudi 18 octobre, pour venir à bout des...