Brexit : les députés pro-européens font céder Theresa May

13 - Juin - 2018

Le rapport de force construit avec succès par ces élus, pourtant conservateurs, a conduit la première ministre à abandonner le Brexit dur.

Theresa May a éteint in extremis les feux de la rébellion de députés conservateurs, mais elle leur a apparemment cédé : le Parlement pourrait avoir son mot à dire, à l’automne, dans l’accord sur le Brexit entre Londres et les Vingt-Sept.
La démocratie parlementaire britannique sort ragaillardie du débat houleux qui a agité Westminster, mardi 12 juin après-midi, mais la première ministre s’en trouve affaiblie. Elle qui menaçait il y a quelques mois de claquer la porte des négociations de Bruxelles si elle n’obtenait pas satisfaction – en répétant que « pas d’accord du tout vaut mieux qu’un mauvais accord » –, se verra privée de ce chantage ultime si elle tient les promesses faites mardi soir aux rebelles pour retenir leur bras.

Le rapport de force, qui tournait déjà largement à l’avantage de l’UE, se trouverait alors encore renforcé. Mais les députés britanniques ont sans doute évité le pire : un défaut d’accord « (« no deal ») qui, en hérissant le pays de barrières douanières, provoquerait une catastrophe économique pour Londres mais aussi, dans une moindre mesure, pour le continent.

Autres actualités

19 - Juin - 2018

Allemagne : l’autorité d’Angela Merkel remise en cause sur la question des migrants

Le ministre de l’intérieur, également chef des conservateurs bavarois, a accordé quinze jours à la chancelière allemande pour négocier une solution...

19 - Juin - 2018

Le pouvoir jordanien sous la pression de ses alliés du Golfe

Analyse. Les trois milliards de dollars d’aide promis par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar ont redonné une bouffée...

18 - Juin - 2018

En Colombie, le retour de la droite dure

Le président élu Ivan Duque, adversaire déclaré de l’accord de paix avec les FARC, entend « corriger » le texte.   Fidèle...

18 - Juin - 2018

« Les élections auront lieu le 23 décembre et le président Kabila respectera la Constitution »

Pour le ministre des affaires étrangères de RDC Léonard She Okitundu, le calendrier des législatives, provinciales et de la présidentielle sera respecté....

15 - Juin - 2018

L’organisation Etat islamique, du « califat » à la guérilla mondiale

Les habitants de Marawi (Philippines) retournent dans leur ville, le 19 avril, six mois après sa reprise à l’EI par les forces gouvernementales. Erik de Castro / REUTERS...