Au Brésil, une bavure policière met en lumière le racisme des forces de l’ordre

16 - Avril - 2019

Evaldo Rosa dos Santos, 51 ans, était un père de famille sans histoire. Un « citoyen de bien », selon le vocable prisé par le président brésilien Jair Bolsonaro. Mais Evaldo Rosa dos Santos, musicien, n’avait sans doute pas la couleur de peau attendue d’un « citoyen de bien » aux yeux des forces de l’ordre. Il était Noir. Et il a été tué, dimanche 7 avril, de 80 coups de feu tirés par une dizaine de policiers militaires de Rio de Janeiro. Une bavure aux proportions irréelles. Un « incident », a maladroitement réagi Jair Bolsonaro, vendredi 12 avril affirmant : « L’armée, c’est le peuple. On ne peut accuser le peuple d’assassinat. Il y a eu un incident. Un mort. Nous regrettons que ce soit un travailleur honnête. »
Ce dimanche, Evaldo Rosa dos Santos se rendait avec son beau-père, sa femme, son fils de 7 ans et une amie à un « cha de bebe », un thé visant à célébrer l’arrivée d’une future naissance, quand les militaires ont déclenché une rafale de tirs, « par erreur », diront-ils. L’homme voyageait dans une Ford Ka blanche qui aurait été confondue avec un véhicule volé quelques minutes plus tôt par des délinquants, une Honda City. Un autre modèle, une autre marque…
Perte de contrôle
« Quand les militaires ont commencé à tirer, ma tante a pris mon cousin sur les genoux et a montré que la voiture était celle d’une famille, mais ils ont quand même continué à tirer », a témoigné l’un des neveux de la victime interrogé par le journal Extra. Après avoir prétendu riposter à une agression, les troupes ont reconnu leur faute qualifiée de « disproportionnée et sans justification » par l’inspecteur chargé de l’enquête. La justice à ordonner le placement en détention des militaires.

Autres actualités

29 - Novembre - 2019

En Irak, l’ayatollah Ali Sistani appelle le Parlement à retirer sa confiance au gouvernement

Le très influent grand ayatollah Ali Sistani a appelé le Parlement irakien, dans son sermon vendredi 29 novembre, à retirer sa confiance au gouvernement, au lendemain...

29 - Novembre - 2019

Moscou offre des armes au Gabon pour lutter contre les braconniers

Le ministère russe de la défense a annoncé avoir livré gratuitement des armes au Gabon afin d’aider ce pays à lutter contre les braconniers et...

28 - Novembre - 2019

Téhéran accuse la CIA d’être responsable des émeutes en Iran

Le guide suprême d’Iran, Ali Khamenei, l’a affirmé, mercredi 27 novembre. L’Iran, a-t-il déclaré, a mis en échec « un complot très...

28 - Novembre - 2019

La Corée du Nord tire deux projectiles non identifiés

Au moment où les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington sont dans l’impasse et où les Etats-Unis fêtent Thanksgiving, la Corée...

27 - Novembre - 2019

Présence française au Sahel : sortir de l’impasse

Il y a bientôt sept ans, en janvier 2013, François Hollande avait pris l’initiative d’envoyer les soldats français afin d’empêcher les groupes...