Au Brésil, une bavure policière met en lumière le racisme des forces de l’ordre

16 - Avril - 2019

Evaldo Rosa dos Santos, 51 ans, était un père de famille sans histoire. Un « citoyen de bien », selon le vocable prisé par le président brésilien Jair Bolsonaro. Mais Evaldo Rosa dos Santos, musicien, n’avait sans doute pas la couleur de peau attendue d’un « citoyen de bien » aux yeux des forces de l’ordre. Il était Noir. Et il a été tué, dimanche 7 avril, de 80 coups de feu tirés par une dizaine de policiers militaires de Rio de Janeiro. Une bavure aux proportions irréelles. Un « incident », a maladroitement réagi Jair Bolsonaro, vendredi 12 avril affirmant : « L’armée, c’est le peuple. On ne peut accuser le peuple d’assassinat. Il y a eu un incident. Un mort. Nous regrettons que ce soit un travailleur honnête. »
Ce dimanche, Evaldo Rosa dos Santos se rendait avec son beau-père, sa femme, son fils de 7 ans et une amie à un « cha de bebe », un thé visant à célébrer l’arrivée d’une future naissance, quand les militaires ont déclenché une rafale de tirs, « par erreur », diront-ils. L’homme voyageait dans une Ford Ka blanche qui aurait été confondue avec un véhicule volé quelques minutes plus tôt par des délinquants, une Honda City. Un autre modèle, une autre marque…
Perte de contrôle
« Quand les militaires ont commencé à tirer, ma tante a pris mon cousin sur les genoux et a montré que la voiture était celle d’une famille, mais ils ont quand même continué à tirer », a témoigné l’un des neveux de la victime interrogé par le journal Extra. Après avoir prétendu riposter à une agression, les troupes ont reconnu leur faute qualifiée de « disproportionnée et sans justification » par l’inspecteur chargé de l’enquête. La justice à ordonner le placement en détention des militaires.

Autres actualités

20 - Avril - 2019

A Yalta, en Crimée, la Russie réunit ses soutiens de tout bord

Entre « amis de la Russie », ils se sont retrouvés en Crimée. Plusieurs représentants de mouvements populistes européens participent depuis jeudi 18 avril...

20 - Avril - 2019

L’Argentine cherche à juguler une inflation galopante

Décidé à remettre l’économie argentine sur de bons rails, le président Mauricio Macri avait promis de rompre à jamais avec les méthodes...

19 - Avril - 2019

Soudan : quatorzième jour de sit-in devant le QG de l’armée pour réclamer un pouvoir civil

Des milliers de Soudanais étaient de nouveau rassemblés en masse, vendredi 19 avril, devant le quartier général (QG) de l’armée à Khartoum, la...

19 - Avril - 2019

Le rapport Mueller dresse le portrait d’un Donald Trump déplorable mais pas coupable

Au-delà de tout doute raisonnable », dit le principe juridique… L’enquête du procureur indépendant Robert Mueller sur l’ingérence russe dans la...

18 - Avril - 2019

Libye : l’ONU cherche un consensus pour réclamer un cessez-le-feu

L’ONU cherche à se mettre d’accord sur une demande de cessez-le-feu en Libye, après le lancement par le maréchal Khalifa Haftar d’une offensive contre la...