Au Brésil, une bavure policière met en lumière le racisme des forces de l’ordre

16 - Avril - 2019

Evaldo Rosa dos Santos, 51 ans, était un père de famille sans histoire. Un « citoyen de bien », selon le vocable prisé par le président brésilien Jair Bolsonaro. Mais Evaldo Rosa dos Santos, musicien, n’avait sans doute pas la couleur de peau attendue d’un « citoyen de bien » aux yeux des forces de l’ordre. Il était Noir. Et il a été tué, dimanche 7 avril, de 80 coups de feu tirés par une dizaine de policiers militaires de Rio de Janeiro. Une bavure aux proportions irréelles. Un « incident », a maladroitement réagi Jair Bolsonaro, vendredi 12 avril affirmant : « L’armée, c’est le peuple. On ne peut accuser le peuple d’assassinat. Il y a eu un incident. Un mort. Nous regrettons que ce soit un travailleur honnête. »
Ce dimanche, Evaldo Rosa dos Santos se rendait avec son beau-père, sa femme, son fils de 7 ans et une amie à un « cha de bebe », un thé visant à célébrer l’arrivée d’une future naissance, quand les militaires ont déclenché une rafale de tirs, « par erreur », diront-ils. L’homme voyageait dans une Ford Ka blanche qui aurait été confondue avec un véhicule volé quelques minutes plus tôt par des délinquants, une Honda City. Un autre modèle, une autre marque…
Perte de contrôle
« Quand les militaires ont commencé à tirer, ma tante a pris mon cousin sur les genoux et a montré que la voiture était celle d’une famille, mais ils ont quand même continué à tirer », a témoigné l’un des neveux de la victime interrogé par le journal Extra. Après avoir prétendu riposter à une agression, les troupes ont reconnu leur faute qualifiée de « disproportionnée et sans justification » par l’inspecteur chargé de l’enquête. La justice à ordonner le placement en détention des militaires.

Autres actualités

20 - Juin - 2019

L’Iran a abattu un drone américain au-dessus du Golfe

Nouveau regain de tension dans le Golfe. L’Iran a annoncé, jeudi 20 juin, avoir abattu un « drone espion américain » qui aurait violé son espace...

20 - Juin - 2019

Sur les traces d’Ekrem Imamoglu, nouvel espoir de la politique turque

Marcher à l’ombre est possible à Beylikdüzü, un arrondissement de la rive européenne d’Istanbul où la municipalité, soucieuse...

19 - Juin - 2019

Afrique subsaharienne : le FIDA craint une « génération perdue » de jeunes ruraux

Des millions de jeunes ruraux en Afrique subsaharienne risquent de devenir une « génération perdue » si les bailleurs de fonds et les gouvernements n’investissent...

19 - Juin - 2019

Face à la flambée des prix de l’immobilier, Berlin décrète un gel des loyers

Qu’elle semble lointaine l’époque où l’on trouvait sans difficulté, en plein centre de Berlin, d’immenses appartements à louer pour une...

18 - Juin - 2019

En Algérie, l’accès à Internet à nouveau bloqué

« J’étais dans un Yassir, une compagnie de taxi que l’on commande par géolocalisation. Une fois arrivé à destination, ni le chauffeur ni moi ne...