Arabie saoudite : des attaques de drones revendiquées par les rebelles houthistes visent des installations pétrolières

14 - Mai - 2019

Les rebelles houthistes, contre qui l’Arabie saoudite mène une guerre depuis 2015 au Yémen, ont revendiqué ces attaques qui ont contraint Riyad à cesser ses opérations sur un oléoduc majeur.
Publié aujourd’hui à 12h50, mis à jour à 14h20
Temps de Lecture 1 min.
L’Arabie saoudite a interrompu, mardi 14 mai, les opérations sur un oléoduc majeur du royaume après des attaques de drones ayant visé deux stations de pompage près de la capitale Riyad, a annoncé le ministre de l’énergie Khalid Al-Falih.
Un porte-parole des rebelles houthistes, contre qui l’Arabie saoudite, à la tête d’une coalition de pays arabes, mène une guerre depuis 2015 au Yémen, a revendiqué cette série d’attaques. « Ceci est un message pour que l’Arabie saoudite arrête son agression », a déclaré Mohammed Abdel Salam dans un communiqué diffusé par l’agence de presse AP.
Plus tôt, la chaîne de télévision Al-Massirah, contrôlée par les rebelles, avait fait état d’une « opération militaire majeure » contre des cibles saoudiennes avec « l’utilisation de sept drones » contre des « installations vitales ».

Autres actualités

23 - Mai - 2019

Le vote des députés britanniques sur le Brexit encore repoussé

Repousser le vote pour espérer convaincre de l’utilité d’approuver le nouveau projet de loi à propos du Brexit ? Les raisons de ce changement de calendrier sont...

23 - Mai - 2019

Bombardement de Bouaké en 2004 : Alliot-Marie, Villepin et Barnier ne seront pas poursuivis

Ils ne seront pas poursuivis, ni jugés pour le bombardement de Bouaké en 2004. Les anciens ministres Michèle Alliot-Marie, Dominique de Villepin et Michel Barnier ne feront...

22 - Mai - 2019

Les Etats-Unis donnent rendez-vous à Bahreïn pour le premier volet de leur plan de paix

C’est un premier rendez-vous, qui ne présage en rien de la suite et suscite déjà le scepticisme. L’administration Trump compte présenter à...

22 - Mai - 2019

« L’investissement de la Chine en Afrique du Nord et au Moyen-Orient est devenu spectaculaire »

l faut se pencher avec minutie sur le détail des investissements chinois à l’étranger pour tenter de comprendre où va le vent. Alors que la Chine s’englue...

21 - Mai - 2019

Irlande : après le Brexit, « nous allons être le seul pays anglophone d’Europe »

Helen Mc Entee, 32 ans, est membre du Fine Gael, parti de centre droit irlandais. Elle a été nommée en juin 2017 ministre des affaires européennes dans le gouvernement...