Après la chute d’Omar Al-Bachir, la confusion règne au Soudan

15 - Avril - 2019

A bien regarder le profil des généraux qui, au sein du Conseil militaire de transition (TMC), doivent influer sur la manière dont va être géré le Soudan après le départ du président Omar Al-Bachir, il est raisonnable de se demander si le pays est, bel et bien, engagé dans une forme de transformation ou, déjà, englué dans une forme sophistiquée de restauration. La question, lundi 15 avril, demeure ouverte, objet d’une lutte complexe pour déterminer les fondamentaux qui vont présider à la suite des événements.

A la tête du TMC – groupe de dix officiers supérieurs formé à la hâte quand il est devenu évident que, face à la pression de la rue, Omar Al-Bachir devait quitter le pouvoir –, le général Abdel Fattah Al-Burhan Abdelrahmane a pour lui d’être peu connu du public. Cela lui rend la vie moins difficile que celle de son prédécesseur à la tête de ce qui, dans un premier, ressemblait à une junte en bonne et due forme : le général Ibn Aouf avait été contraint à la démission, une journée seulement après la chute d’Omar Al-Bachir.

Depuis, il est censé avoir été mis à la retraite. Cet homme incarne plus les travers des généraux du régime Bachir que les espoirs des manifestants, ou ceux de l’Association des professionnels du Soudan (SPA). La SPA fait partie d’une coalition, la Déclaration pour la liberté et le changement, qui appelle à continuer de manifester, tant il est clair que l’épreuve de force n’est pas terminée.

Autres actualités

20 - Juin - 2019

L’Iran a abattu un drone américain au-dessus du Golfe

Nouveau regain de tension dans le Golfe. L’Iran a annoncé, jeudi 20 juin, avoir abattu un « drone espion américain » qui aurait violé son espace...

20 - Juin - 2019

Sur les traces d’Ekrem Imamoglu, nouvel espoir de la politique turque

Marcher à l’ombre est possible à Beylikdüzü, un arrondissement de la rive européenne d’Istanbul où la municipalité, soucieuse...

19 - Juin - 2019

Afrique subsaharienne : le FIDA craint une « génération perdue » de jeunes ruraux

Des millions de jeunes ruraux en Afrique subsaharienne risquent de devenir une « génération perdue » si les bailleurs de fonds et les gouvernements n’investissent...

19 - Juin - 2019

Face à la flambée des prix de l’immobilier, Berlin décrète un gel des loyers

Qu’elle semble lointaine l’époque où l’on trouvait sans difficulté, en plein centre de Berlin, d’immenses appartements à louer pour une...

18 - Juin - 2019

En Algérie, l’accès à Internet à nouveau bloqué

« J’étais dans un Yassir, une compagnie de taxi que l’on commande par géolocalisation. Une fois arrivé à destination, ni le chauffeur ni moi ne...