Approvisionnement en moutons pour la Tabaski : les services de l’élevage de Fatick donnent des assurances

11 - Juillet - 2018

La cheffe du service de l’élevage de Fatick, docteur Aby Bâ, a donné mardi des assurances quant à un bon approvisionnement de cette région en moutons, en perspective de la prochaine Tabaski, la grande fête musulmane devant être commémorée entre les 21 et les 22 août.

"Nous espérons que le marché sera bien approvisionné" à partir de circuits traditionnels venant des éleveurs locaux, des éleveurs transhumants et des moutons en provenance du Mali, a-t-elle déclaré lors d’un comité régional de développement (CRD) axé sur le bilan de la fête de Tabaski 2017 et la préparation de la prochaine.

Mme Bâ a refusé d’avancer des chiffres relativement aux besoins de la région en moutons pour la prochaine Tabaski, signalant toutefois que 33.110 moutons avaient été vendus entre 30.000 FCFA et 50.0000 FCFA dans les différents foirails et marchés hebdomadaires de la région de Fatick lors de l’édition 2017.

"Sur 34.200 moutons recensés dans les points de vente reconnus, 33110 ont été vendus, seuls 1090 sont invendus", a-t-elle dit en présence des autorités administratives, de représentants des éleveurs et des forces de sécurité de la région.

Selon la cheffe du service régional de l’élevage de Fatick, les prix de vente sur le marché "ont varié sur une tranche de 30000 francs CFA à 500000 francs CFA’’. ’’Mais globalement ; pour l’essentiel, la moyenne des prix appliqués a tourné entre 60 000 FCFA et 85 0000 FCFA", a-t-elle ajouté.

Des prix "restés élevés et chers", a commenté Aby Bâ, en rappelant que la région de Fatick compte deux foirails permanents à Passy et Mbar et 15 marchés hebdomadaires dans lesquels les populations peuvent se payer des moutons pour la Tabaski.

Elle a toutefois signalé que la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) avait octroyé une enveloppe de "18 millions" de francs CFA aux producteurs pour approvisionner le marché en moutons.

L’adjoint au gouverneur de Fatick, Sahite Fall, qui présidait ce CRD, a invité institutions financières et collectivités locales à accompagner davantage les opérateurs et les éleveurs pour faciliter l’approvisionnement en moutons du marché local.

Autres actualités

14 - Novembre - 2018

Fatick : vers une évaluation du plan d’aménagement touristique du village de Simal

Le gouverneur de la région de Fatick, Souleymane Ciss, a annoncé l’envoi à Simal (Fimela), d’une mission d’évaluation du plan...

13 - Novembre - 2018

Fatick : les élèves du lycée technique en grève pour dénoncer des "conditions d’études déplorables"

Les élèves du nouveau lycée technique de Fatick ont entamé lundi une grève de 72 heures renouvelables pour dénoncer des "conditions d’études...

10 - Novembre - 2018

La commune de Niakhar a son plan de développement

La commune de Niakhar (centre) s’est dotée d’un plan de développement communal (PDC) pour la 2017-2021, dont les besoins de financement sont estimés à 7,2...

06 - Novembre - 2018

Entreprenariat rapide : l’enveloppe de Fatick va passer de 778 millions à plus d’un milliard CFA (délégué)

L’enveloppe financière que la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) pour les jeunes et les femmes avait arrêtée...

03 - Novembre - 2018

La peste des petits ruminants occasionne 2,16 milliards de FCFA de perte par an (responsable)

Des pertes estimées à 2,16 milliards de francs sont enregistrées chaque année au niveau national par les éleveurs en raison de la peste des petits ruminants, a...