Mady Touré réitère son refus de la formule de reprise du championnat

20 - Mai - 2020

Mady Touré, le président de Génération Foot, a réitéré le refus de son club concernant la formule de reprise des compétitions décidée par le Comité d’urgence de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

"C’est une position de principe, on refuse de prendre part à ces play-offs et ces play-downs", a-t-il répondu à une question sur le sujet.

Invité ce mercredi de la plateforme "Foot local" sur le réseau social, WhatsApp, Mady Touré a dit qu’il "n’en fait pas une affaire personnelle mais un combat d’ensemble des présidents de clubs amateurs et professionnels".

Il a regretté le manque de concertation avant la prise d’une telle décision, estimant qu’il reste possible de faire reprendre les championnats par la phase retour en lieu et place des six journées prévues en novembre par le Comité d’urgence de l’instance dirigeante du football national.

"Ma seule ambition est d’appeler à la concertation et de voir si on doit jouer toute la phase retour. Ou on décide d’attribuer le titre de champion à Teungueth FC vainqueur de la phase aller", a expliqué le président de Génération Foot interrogé sur la question.

Dans cette optique, le Jaraaf qui vient derrière Teungueth FC sera classé à la 2-ème place et jouera la Coupe de la CAF alors que l’équipe de Rufisque jouera la Ligue des champions, a-t-il ajouté.

"Je ne vise que l’intérêt du football national qui n’a pas besoin de bisbilles", a-t-il fait savoir, indiquant qu’il faut aller dans le sens de faire des promotions mais pas de relégation à la fin de saison.

S’il se félicite du travail fédéral, Touré estime qu’il reste des choses à faire avant de ’’conseiller" le président de l’instance dirigeante du football national, Me Augustin Senghor à aller briguer la présidence de la Confédération africaine de football (CAF).

"Nous devons le soutenir à aller dans ce sens, qu’il puisse devenir le premier Sénégalais à présider cette instance, c’est mon vœu, mes prières", a-t-il dit, précisant qu’après 12 ans passés à la Fédération, c’est l’objectif qu’il doit se fixer.

Sur les risques de rétrogradation en cas de refus de la décision prise par le Comité d’urgence, le président de Génération Foot estime que la situation actuelle du football national ne cadre pas avec des menaces.

"Me Augustin Senghor, c’est quelqu’un qui a toujours combattu l’injustice aussi bien sur le plan local qu’à la CAF", a-t-il rappelé, soulignant que l’intérêt du football sénégalais, c’est de toujours tirer dans le même sens.

Autres actualités

27 - Mai - 2020

Entre Mbaye Niang, Boulaye Dia et Habib Diallo, un ménage à trois se dessine

Le prochain marché estival des transferts, qui démarre en juin, en France, pourrait donner lieu à un jeu de chaises musicales entre trois attaquants sénégalais,...

23 - Mai - 2020

Armand Traoré : « Si personne ne me donne ma chance… »

Libre comme l’air depuis janvier, Armand Traoré espère retrouver un club pour oublier des derniers mois compliqués, entre galères en Turquie et coup du sort...

23 - Mai - 2020

Mbaye Diagne : « Le coach de Bruges ne voulait pas de moi, il a profité du penalty pour m’écarter »

Au terme de son passage décevant dans la Venise du Nord, Mbaye Diagne revient sur le penalty manqué à Paris et sa relation compliquée avec Philippe Clement....

22 - Mai - 2020

Liverpool : Un ancien des Reds veut l’association Koulibaly-Van Dijk

Kalidou Koulibaly a été fortement lié à un transfert de Naples à Liverpool et l’ancien défenseur des Reds Andrea Dossena a demandé à...

22 - Mai - 2020

Souleymane Camara prépare sa reconversion au sein du club Montpellier

Bertrand Queneutte a révélé ce vendredi que le FC Sète a essayé de faire venir Souley Camara pour la saison prochaine. Mais selon le journaliste de France...