Un livre consacré aux chansons de Thione Seck, l’artiste se dit honoré

13 - Mars - 2019

Thione Ballago Seck se dit honoré par la publication du livre consacré à ses chansons par le journaliste Fadel Lô, un travail qui interpelle les autres artistes quant à la qualité de leurs textes, souligne le préfacier de cette publication.

"Je suis très heureux d’être à l’origine du livre (...). Si on reprend mes chansons à travers des livres, je ne peux que m’en’’ réjouir, "vu que je ne m’y attendais pas. Je ne savais pas que j’étais si bien écouté. Il parait que je suis le meilleur parolier de toute ma génération", a dit Thione Seck, 64 ans.

Intitulé "Paroles de Thione Ballago Seck, un poète inspiré et prolifique", ce livre de 161 pages a été présenté devant un parterre d’artistes et d’hommes de culture dont le chanteur Ismaël Lo, invité d’honneur de la cérémonie.

L’ouvrage décortique par thématique et à travers six chapitres, l’œuvre musicale du chanteur et évoque par exemple le "sens élevé de la famille" dont fait preuve Thione Seck dans des chansons comme "Yaye Boy", "Papa", "Domou Bay", "Yéén Bi", "Balago".

Thione Seck se mue à l’occasion en amoureux "inspiré", en atteste selon l’auteur certains de ses titres tels que "Yow", "Diaga", "Diongama", "Sey", "Boul Dof".

Fadel Lo, qualifiant le chanteur de "griot des temps modernes’’, estime que le chanteur est également un humaniste "engagé à sa manière", sur la base notamment de ses chansons "Khéwi", "Numéro 10", "Bour", "Yéén" et "Kharé Bi".

Le livre de Fadel Lo, fruit d’un travail de recherche et d’écriture qui a duré 5 ans, est illustré en annexe par des photos de souvenirs de prestations ou de rencontres, comme celle de l’artiste avec l’ancien Premier ministre Habib Thiam ou avec Youssou Ndour lors de l’ouverture de "Penc mi", la boîte de nuit dakaroise de Thione Seck.

Fadel Lo, qui pratique Thione Seck depuis 18 ans, affirme avoir été "touché par la profondeur extraordinaire des messages contenus dans ses chansons et sa maîtrise" du wolof, langue la plus parlée au Sénégal.

Selon le professeur Ibrahima Wane de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, préfacier du livre, le travail de Fadel Lô constitue "un hommage à un travail de plus de 40 ans’’.

’’C’est aussi une mise en garde aux autres" artistes, en ces termes : "Ce que vous dites aujourd’hui est entendu demain. La chanson est l’œuvre qui voyage dans le temps et dans l’espace", analyse l’universitaire.

Il note que les aînés de la scène musicale sénégalaise, Ismaël Lo, Thione Seck, Youssou Ndour, Baaba Maal, "se battent pour donner l’impression qu’ils sont jeunes, ils sont là depuis au moins 45 ans, ce sont des gens qui nous parlent depuis 45 ans", ajoute Ibrahima Wane.

Ismaël Lo, présent lors de cette cérémonie de présentation, a lui témoigné de "la grandeur de Thione Seck".

"C’est un honneur d’être à côté de mon grand-frère, il me revigore et me donne la foi et la force", a indiqué l’interprète de la célèbre chanson "Tadjabone", très reprise à travers le monde.

Autres actualités

25 - Mars - 2019

Necrologie Décès du saxophoniste Issa Cissokho

Le célèbre saxophoniste Issa Cissokho est décédé, ce dimanche, à Dakar. L'ancien membre fondateur en 1972 du groupe mythique Orchestra Baobab, dont il...

21 - Mars - 2019

Souleymane Bachir Diagne : "L’école africaine doit être un espace plurilingue’’

Les écoles africaines doivent devenir "un espace plurilingue" fonctionnant sur la base d’une "vraie politique linguistique" qui consisterait à renforcer la maîtrise du...

20 - Mars - 2019

Aminata Sow Fall se veut "féministe, mais pas militante"

La romancière sénégalaise Aminata Sow Fall dit ne pas être "politiquement féministe’’ pour n’avoir "jamais milité" dans les associations...

14 - Mars - 2019

Deux millions FCFA en guise de récompense aux deux lauréates sénégalaises du FESPACO

Le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly a remis jeudi un million de francs CFA à chacune des deux lauréates sénégalaises du dernier Festival panafricain du...