Le ministre de la Culture appelle les cinéastes à mettre en exergue "la bravoure de nos héros"

24 - Juillet - 2019

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a invité mardi les cinéastes sénégalais à se rapprocher des historiens pour mettre en exergue "la bravoure de nos héros", surtout après la publication des cinq premiers volumes de "L’histoire générale du Sénégal : des origines à nos jours", lesquels ont été remis au chef de l’Etat le 17 juillet dernier.

"Je crois que dans l’éducation globale de nos populations, dans cette satisfaction de retrouver ses identités (…), il est important que vous réfléchissiez en relation avec les historiens pour voir comment on peut mettre en exergue la bravoure de nos héros", a proposé M. Diop aux cinéastes, lors d’une cérémonie dédiée à "l’excellence du cinéma sénégalais".

Abdoulaye Diop a souligné le rôle "hyperimportant" des réalisateurs qui, dit-il, sont des relais d’information et d’éducation.

"Votre rôle serait important aux côtés de l’Etat parce que dans un monde où le repli identitaire est grand, où tous nos problèmes identitaires reposent sur la méconnaissance de l’autre, je crois que c’est la culture qui doit jouer un véritable rôle de relais", affirme M. Diop.

Des historiens sénégalais viennent de boucler cinq des 25 volumes prévus pour raconter l"’histoire générale du Sénégal" aux générations actuelles et à celles à venir, a-t-il rappelé.

"A vous de jouer maintenant, en relation avec les historiens, parce que le Sénégal a des hommes très forts, qui représentent leur identité", a-t-il proposé aux professionnels du cinéma.

Le ministre de la Culture et de la Communication dit compter sur les cinéastes pour vulgariser cette histoire du Sénégal réécrite.

Une "attention particulière sera accordée" par la Direction de la cinématographie au projet de réécriture de l’histoire du Sénégal, ajoute-t-il.

Le comité de pilotage de la réécriture des 25 volumes de "L’histoire générale du Sénégal : des origines à nos jours" est dirigé par l’historien Iba Der Thiam.

Les 20 volumes restant à produire sortiront d’ici à 2024, selon les auteurs.

Autres actualités

26 - Mars - 2020

Décès de Manu Dibango : Abdoulaye Diop rend hommage à un ‘’patrimoine artistique planétaire’’

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a rendu hommage, mercredi, au saxophoniste camerounais Manu Dibango, décédé mardi des suites du Covid-19,...

24 - Mars - 2020

Le saxophoniste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19, annoncent ses proches

Ses fans l’appelaient « Papa Manu », « Le Doyen » ou simplement « Manu ». Le 18 mars, un communiqué publié sur sa page Facebook...

20 - Mars - 2020

Report à une date ultérieure de la Biennale de Dakar (officiel)

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a décidé vendredi de reporter à une date ultérieure la quatorzième de la Biennale de...

19 - Mars - 2020

Covid- 19 : ’’Y en a marre’’ sensibilise par la chanson

Le mouvement ‘’Y en a marre’’ a sorti, mercredi, un single de sensibilisation, en wolof et français, invitant au respect des mesures d’hygiène...

17 - Mars - 2020

Coronavirus - Pape Diouf perd des millions, Daara-J suspend la promotion de son album

La pandémie du coronavirus n’a pas fait qu’arrêter les cours, annuler les rassemblements notamment religieux. Des pertes d’argent, surtout du côté du...