Impact du COVID-19 : le cinéma sénégalais perd plus de 540 millions en deux mois

11 - Mai - 2020

Le cinéma et l’audiovisuel sénégalais a perdu durant les mois de mars et avril 541 millions 612 mille de francs CFA, un manque à gagner causé par la crise sanitaire due à la pandémie de coronavirus à l’origine de l’arrêt de toutes les activités du 7e art, a appris l’APS.

Cette somme représente le cumul des pertes des filières de production (217.050.000 FCFA), de l’exploitation (103.475.000 FCFA), de la formation de six structures (65.337.000 FCFA) et de la promotion, détaille la Direction de la cinématographie (DCI) dans un rapport d’enquête transmis à l’APS.

Il faut aussi faire entrer en ligne de compte le manque à gagner accusé par la filière marché et coopération internationale (près de 155.750.000 FCFA).

‘’Il apparait que le COVID-19 est en train d’annihiler voire freiner tous les efforts et actions de relance du 7ème art national. Toutes les filières, notamment, la production, l’exploitation, la distribution, la promotion, les marchés, la formation et la coopération internationale sont affectées par cette pandémie’’, note le rapport.

Le rapport sur les effets du COVID-19 compile ainsi les réponses au questionnaire envoyé par la Direction de la cinématographie du Sénégal à une cinquantaine de sociétés, entreprises, associations et réseaux formels exerçant dans le cinéma et l’audiovisuel au Sénégal.

Il en ressort ainsi la suspension et l’annulation de 47 tournages de films divers, de séries et de publicités depuis la fin de la 1ère semaine de mars 2020.

Le document mentionne le renvoi de trois grands tournages de films étrangers au Sénégal pour un budget à dépenser sur le territoire national estimé à 2, 250 milliards de francs CFA. Il signale en effet l’arrêt de l’exécution d’une douzaine de projets de production et de post production de films appuyés par le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuel (FOPICA).

Dans la filière exploitation et distribution, tous les programmes de projection en plein air et itinérant sur l’ensemble du territoire national sont tous à l’arrêt, depuis le 14 mars 2020.

Il s’y ajoute les nombreuses annulations de participation de cinéastes et de films sénégalais à des évènements cinématographiques d’envergure pour lesquels le Sénégal est invité d’honneur. Ces manifestations devaient se tenir au Portugal, en Tunisie, au Maroc, en Inde, en Chine, au Brésil et en France.

Le document fait aussi état de projets de coproduction étrangère de films à l’arrêt ou reportés et l’annulation, voire le report de festivals et autres manifestations de cinéma au Sénégal et à l’étranger.

La Direction de la cinématographie relève un ralentissement remarquable des travaux de construction d’un multiplexe de sept salles de cinéma et le non-respect de la date d’ouverture initiale. De même, elle signale le blocage de travaux de rénovation et de numérisation de trois salles de cinéma appuyées par le FOPICA.

‘’Le sous-secteur du cinéma et de l’audiovisuel sénégalais ploie, en un mois de survenue du Covid-19 dans notre pays, sous le poids d’énormes difficultés à la fois palpables et sous-jacentes, avec pour conséquences principales la menace sur la viabilité socioéconomique des entreprises de cinéma encore fragiles’’, explique Hugues Diaz, directeur de la cinématographie du Sénégal.

Autres actualités

25 - Septembre - 2020

Festival ‘’Clap Ivoire’’ 2020 : le Sénégalais Mamadou Diop remporte le Prix de la meilleure fiction

Le jury de la 20e édition du festival international ‘’Clap Ivoire’’ d’Abidjan a décerné le Prix de la meilleure fiction au réalisateur...

09 - Septembre - 2020

Des créateurs remettent un lot de 100 mille masques au ministre de la Culture

La présidente de la Fédération des couturiers et créateurs associés, Sadiya Guèye, a remis symboliquement, mardi, au ministre de la Culture et de la...

30 - Juillet - 2020

Décès de Balla Sidibé, "pilier" et membre fondateur de l’Orchestra Baobab

Le chanteur et musicien sénégalais Balla Sidibé, un des fondateurs du groupe mythique Orchestra Baobab, est décédé mercredi à Dakar, a-t-on appris...

14 - Juillet - 2020

Plus de 510 millions de francs répartis aux artistes en 2019 (SODAV)

Au total, 510 498 529 de francs CFA ont été répartis aux artistes sénégalais en termes de droits d’auteurs pour l’année 2019, a...

03 - Juillet - 2020

FORCE Covid-19 : 449 bénéficiaires recensés pour le cinéma et l’audiovisuel

Le sous-comité cinéma et audiovisuel créatif a recensé 449 bénéficiaires de l’aide du FORCE Covid-19 attribuée au 7e art, a indiqué,...