CAN 2019 : Pape Abdou Cissé, un destin à la Franck Lebœuf ou Adil Rami

17 - Juillet - 2019

Le défenseur central Pape Abdou Cissé (Olympiacos, Grèce), seul footballeur de champ à ne pas être utilisé lors de la CAN 2019, peut-être une carte à jouer pour le sélectionneur national, Aliou Cissé, qui est empêché d’employer Kalidou Koulibaly lors de la finale prévue vendredi.

La plupart des observateurs optent pour le duo inédit Salif Sané-Cheikhou Kouyaté en attendant une éventuelle confirmation de la suspension de Koulibaly, une suspension contre laquelle la Fédération sénégalaise de football a introduit un recours.

Aliou Cissé a déjà essayé le duo Cheikhou Kouyaté-Pape Abdou Cissé à Dakar, contre le Soudan, lors de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019.

L’ancien défenseur de l’AS Pikine, pour une première avec la sélection A, avait rassuré, allant même jusqu’à ouvrir le score pour les Lions qui ont fini le match par une large victoire, 3-0, en octobre 2018.

Le défenseur âgé de 23 ans avait déjà remplacé Kalidou Koulibaly, obligé de déclarer forfait pour le match de Dakar et celui joué à Khartoum pour la manche retour, gagné au score d’un but à zéro. Le Sénégal obtenait sa qualification à la CAN après ce succès.

Ce match éliminatoire programmé au stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar n’a rien à voir avec une finale de la CAN contre des attaquants chevronnés de l’Algérie, meilleurs que ceux du Soudan. Mais on ne peut pas exclure la possibilité d’un remake du duo Cheikhou Kouyaté-Pape Abdou Cissé.

Habitué aux chauds derbys du championnat grec, le défenseur de l’Olympiacos, dans le viseur des championnats les plus relevés, s’est aussi fait les dents en Ligue Europa, la saison dernière.

A la Coupe du monde 1998, le sélectionneur français Aimé Jacquet a été obligé de titulariser Franck Lebœuf lors de la finale contre le Brésil, après l’exclusion de Laurent Blanc en demi-finale contre la Croatie, synonyme d’une suspension automatique en finale.

Mais il faut rappeler que Lebœuf, joueur de Chelsea (Angleterre) à cette époque, en plus d’avoir joué le troisième match des Bleus, contre le Danemark (2-1), avait une sacrée expérience du très haut niveau.

En 2018, Didier Deschamps, lointain successeur de Jacquet sur le banc des Bleus, a préféré Samuel Umtiti qui se plaignait de douleur, pour le maintenir dans son équipe, choisissant de se passer d’Adil Rami pourtant auteur d’une grande saison 2017-2018 avec l’OM.

Le défenseur de l’OM n’a finalement disputé aucune minute de
la Coupe du monde en Russie au terme de laquelle les Bleus ont arboré leur deuxième étoile mondiale.

Autres actualités

13 - Décembre - 2019

Mercato : Barcelone ne veut pas se séparer de Moussa Wagué

Impressionnant avec le Sénégal lors de la dernière Coupe du monde 2018, Moussa Wagué avait fini par séduire et rejoindre le Barcelone en début de...

13 - Décembre - 2019

Dijon : Bonne nouvelle, Alfred Gomis a déjà repris l’entrainement !

Le gardien sénégalais, Alfred Gomis blessé aux adducteurs pendant un dégagement contre Montpellier (2-2), mercredi passé, a repris les entraînements...

29 - Novembre - 2019

Ballon d’or FF 2019: Khalilou Fadiga: « J’ose espérer que cette année sera la bonne pour Sadio Mané »

L’ancien international de la génération 2002 apporte son soutien à Sadio Mané. Dans quelques jours, le trophée du ballon d’or France Football sera...

29 - Novembre - 2019

Ligue Europa : Après Rennes, Saint-Etienne d’Assane Dioussé eliminé

Auteur d’un triste 0-0 sur sa pelouse contre le club belge de la Gantoise, Saint-Etienne d’Assane Dioussé a été éliminé dès la phase de...

28 - Novembre - 2019

Amiens : Moussa Konaté pour démarrer à Montpellier ?

Pressenti pour disputer son deuxième match de la Ligue 1 le week-end dernier, après 4 mois sans compétition, l’attaquant sénégalais, Moussa Konate a...