Habib Faye : "You et El Haj Ndiaye ont fermé leurs studios pour ouvrir des télés"

21 - Juin - 2017

Habib Faye : "You et El Haj Ndiaye ont fermé leurs studios pour ouvrir des télés"

Il a produit plusieurs titres de feu Ndongo Lô. Habib Faye, auteur et compositeur, n'est pas très fier de l'état du monde culturel dans lequel il évolue. Parce que l'industrie musicale est méconnue du Sénégal.

"Une industrie, c'est toute une chaîne. Cela va de la production à la diffusion. Et cela n'existe pas au Sénégal. Nous sommes des professionnels, des gens qui vivent de la musique. Ce n'est pas intéressant qu'on investisse beaucoup d'argent pour ensuite rouler à perte. Ces pourquoi les producteurs ont fui. Il n'y a pas d'industrie musicale au Sénégal", regrette-t-il dans le quotidien Vox Populi.

À l'occasion de la célébration de la Fête de la musique, ce 21 juin, qui tombe en plein ramadan, Habib Faye confie que des producteurs et musiciens ont dû se tourner vers autre chose, parce que la musique n'est pas rentable.

"Les gens comme Youssou Ndour et El Hadji Ndiaye, explique-t-il, ont fermé leurs studios pour ouvrir des télévisions, non pas à cœur joie, mais parce qu'il n'y a plus de rentabilité, alors que c'est un investissement lourd. Et le hic, c'est qu'il n'y a pas de lois qui nous protègent et défendent nos intérêts. Et c'est hélas la musique sénégalaise qui va en pâtir", constate le compositeur.

Autres actualités

01 - Février - 2020

Le MCN et le Musée des civilisations de Rome signent un ‘’protocole d’entente‘’

Le Musée des civilisations noires (MCN) de Dakar a signé ‘’un protocole d’entente’’ sur ‘’l’usage du numérique’’...

25 - Janvier - 2020

La 4e édition du festival transfrontalier "Niumi Badiya" veut contribuer au tourisme durable

Le festival transfrontalier sénégalo-gambien "Niumi Badiya", dont la 4e édition a démarré vendredi à Toubacouta (Foundiougne), compte contribuer à...

18 - Janvier - 2020

Les bibliothécaires invités à intégrer les langues nationales dans leur travail

La présidente de la Fondation de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, Mariétou Ndiongue, a estimé, vendredi, que les bibliothécaires,...

06 - Janvier - 2020

La communauté maure dévoile son patrimoine culturel à Koungheul

L’occasion a été donnée à la communauté maure de Koungheul (centre) de dévoiler son patrimoine culturel lors de la cinquième édition...

28 - Décembre - 2019

Kaffrine : Les acteurs culturels invités à se ressourcer au patrimoine local

Le préfet de Kaffrine (centre), Amadoune Diop, a invité vendredi, les acteurs culturels du département à davantage se ressourcer sur le patrimoine local pour permettre...