GuiGui et Déesse Major… Quand le vulgaire n’est pas sexy

17 - Août - 2016

GuiGui et Déesse Major… Quand le vulgaire n’est pas sexy

Les deux stars Sénégalaises sont connues pour leurs déboires, mais également pour leurs photos sexy, qu’elles n’hésitent pas à publier sur les réseaux sociaux. Des photos qui les mettent toujours plus sur le devant de la scène médiatique. Trop souvent, ces deux là confondent le terme sexy et le terme vulgaire. Aller à l’école ou ouvrir un dictionnaire de temps à autres ne ferait pas de mal à certaines. Fut un temps ou la femme sexy rimait avec épaules dévoilées ou jupes fendues.Aujourd’hui, le mot sexy se perd quelque part dans la vulgarité. Et si l’une peut se vanter que tous veulent lui ressembler, elle n’a pas dû apprécier que l’autre la copie !

GuiGui et Déesse sont très présentes sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Instagram ou autres. Une présence de tous les instants, grâce notamment aux photos qu’elles postent, et qui font systématiquement le buzz sur la toile. Des photos, oui, mais pas n’importe lesquelles…puisque depuis leurs apparitions, les deux chanteuses publient des clichés d’elles de plus en plus sexy, recouvertes avec de moins en moins de vêtements, et voire même dans des positions à la limite de la décence. Et si c’était pour faire parler d’elles, puisque plus elles sont omniprésentes, plus elles font vendre ? Et si elles en faisaient un peu trop, si ce n’est pas pour faire vendre ? Sanlimitesn.com vous laisse seuls juges. Les photos sexy, un fond de commerce inépuisable pour les deux stars qui désormais osent tout, à l’image de Déesse Major qui a publie des photos et vidéos très « hot » Et vous, vous pensez qu’elles vont trop loin ?
En effet, si le style de l’une est superbe , elle ressemblait surtout beaucoup à celle de l’autre. Et sans allé trop loin, on trouve que ces deux là, manquent de créativité elles copient toujours les autres stars internationaux : « Les modes et les tendances reviennent sans cesse et certaines personnes t’ordonnent de les suivre. Elles s’habillent comme si elle remettaient en cause la norme. Mais au final, porter ces vêtements, adopter ces postures, montrer ses tatouages et ses seins… Tout cela est devenu la norme. Les gens paient pour les voir, sans réellement y prêter attention. Si c’est ce qu’elles désirent, très bien, mais la route qu’elles empruntent ne mène nulle part. » Grace.

Les deux se copient mutuellement elles ont dans ses photos, la même coiffure et le même style vestimentaire ! Qui copie qui ?

Autres actualités

17 - Août - 2020

Rangou veut une liberté provisoire

Fatoumata Barry, alias Rangou, veut recouvrer la liberté. Elle a déposé, via ses conseils, une demande de liberté provisoire, informe le quotidien national Le Soleil....

04 - Août - 2020

Dans le coma depuis quelques jours le lutteur originaire de Rufisque, Papa Yade 2 est décédé

Dans le coma depuis quelques jours suite à un terrible accident de moto, le lutteur originaire de Rufisque, Papa Yade 2 a finalement succombé à ses blessures. La nouvelle...

31 - Juillet - 2020

Justice : Luc Nicolaï gracié par le président Macky Sall

Le président de la République Macky Sall a gracié 674 détenus hier pour la fête de la Tabaski. Le promoteur de lutte Luc Nicolaï fait partie de ce lot. A en...

18 - Juillet - 2020

La famille de Diop Iseg s’entre-déchire

Diop Iseg croupit toujours en prison. Pendant ce temps, sa mère âgée de 79 ans, sa première épouse et ses enfants, dont la chanteuse Abiba, sont menacés...

14 - Juillet - 2020

Affaire Abiba : Le dossier transmis au Procureur

L'enquête sur l'affaire de la chanteuse Abibatou Diop alias Abiba, fille de Diop Iseg, a été bouclée. Selon L'Observateur, le dossier a été transmis au...