Un spectacle de Youssou N’Dour dédié à la lutte contre le Covid-19

17 - Avril - 2020

Youssou N’Dour a offert jeudi soir un spectacle à ‘’tous les confinés du monde’’, via internet, une prestation musicale faite surtout de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde.

Pour ce spectacle, qui était à la fois ludique et informatif, le leader du ‘’Super Etoile’’ était accompagné d’une vingtaine de musiciens. La scène suivie par une journaliste de l’APS a été donnée depuis le salon du musicien et ministre-conseiller du président de la République, au quartier des Almadies, à Dakar.

Hormis le web, le concert de trente minutes baptisé ‘’Fii tey’’ (Ici et maintenant, traduction du wolof) a été diffusé par la TFM, la télévision du Groupe futurs médias, dont il est le président-directeur général.

Et Youssou N’Dour a promis de le rééditer, chaque soir, jusqu’au début du mois de ramadan, le jeûne musulman prévu dans une dizaine de jours.

‘’On va vous dire pourquoi le concept ‘Fii tey’. J’ai peur, avec ces cas communautaires qui se multiplient’’, a-t-il lancé tout au début de sa prestation, faisant allusion aux cas de contamination communautaire de la maladie à coronavirus, c’est-à-dire les patients dont la source de contamination n’est pas identifiée.

‘’J’ai peur, et tout le monde a peur’’, a ajouté Youssou N’Dour, pour attirer l’attention sur la gravité de ce mode de transmission très préoccupant pour le corps médical et les malades.

Le musicien invite les populations à respecter les conseils d’hygiène (se laver les mains avec du savon ou avec une solution hydroalcoolique, ne sortir de chez soi que par nécessité, etc.) donnés par les autorités gouvernementales et médicales.

‘’Il faut écouter les [médecins]. Si la maladie se propage, les médecins ne pourront plus la gérer. Et si cela continue, le gouvernement sera obligé de confiner la population. Beaucoup n’aiment pas le confinement. Mais si c’est nécessaire, le gouvernement n’hésitera pas à y recourir’’, a averti l’interprète de ‘’Toureundo’’, le titre avec lequel il a ouvert son ‘’bal digital’’.

‘’La balle est dans votre camp’’, a lancé le ‘’Roi du mbalax’’, priant Dieu de rompre la chaîne de transmission communautaire de la maladie à coronavirus.

‘’Il faut faire attention aux cas communautaires. Que chacun prenne ses responsabilités. Je ne veux pas de confinement. Non, c’est lourd !’’ a-t-il insisté lors de son concert suivi par de nombreux internautes à l’aide de leur téléphone portable.

Avant de prendre rendez-vous avec le public pour vendredi soir, Youssou N’Dour a interprété cinq morceaux de son répertoire, ‘’Toureundo’’, ‘’Nammoun na lène’’, ‘’Ndiadian Ndiaye’’, ‘’Plus fort’’ et ‘’Ndar’’. Ce dernier a été dédié à son ‘’ami et conseiller’’ Alioune Badara Diagne dit Golbert, célèbre journaliste et comédien décédé récemment, et à Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, le premier patient à avoir succombé à la maladie à coronavirus au Sénégal.

Autres actualités

28 - Avril - 2020

Covid-19 : Abdoulaye Diop se pose en ambassadeur des artistes auprès du chef de l’Etat

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a exprimé, lundi, sa volonté d’être l’ambassadeur de "tous les artistes impactés par la...

27 - Avril - 2020

Livre et Fonds d’Appui à l’édition: La part de vérité, d’un ancien ministre de la Culture ! Par Abdou Latif Coulibaly.

J’ai lu avec intérêt et attention l’interview que le grand poète et éditeur, Amadou Lamine Sall a accordée au quotidien le Soleil dans son...

26 - Avril - 2020

Souberou Mboup, choriste de Kiné Lam, n’est plus

Sibérou Mboup s’en est allé, ce samedi, en ce début de Ramadan. Il accompagnait la Diva Kiné Lam aux chants. Une bonne maîtrise du chant....

23 - Avril - 2020

Un concert digital de Baaba Maal et d’autres artistes pour une ‘’planète saine’’

Le lead vocal du Dandé Lenôl, Baaba Maal, a participé, mercredi soir, à un concert de musique en ligne réunissant une quarantaine d’artistes compositeurs...

21 - Avril - 2020

Coronavirus : interdiction des sketches du ramadan

La direction de la cinématographie interdit la production des sketches que les artistes proposent durant le mois du ramadan. Hugues Diaz a justifié l’interdiction par le...