TIC : le FDSUT équipe des cases des tout-petits de Fatick

19 - Mai - 2017

TIC : le FDSUT équipe des cases des tout-petits de Fatick

Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall a inauguré, jeudi, des projets multimédias du Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) destinés à améliorer la qualité de l’enseignement préscolaire à travers l’utilisation des TIC.

"En 2015, le FDSUT a décidé dans le cadre de son programme d’appui à l’éducation, de soutenir la petite enfance par le biais de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP) en installant d’ici 2018, 400 salles multimédia dans les CTP du Sénégal", a-t-il dit.

M. Sall qui procédait à l’inauguration de la salle multimédia de la case des tout-petits de Diarrère a indiqué que son institution a doté chaque structure préscolaire bénéficiaire de "20 ordinateurs portables pour enfants, un ordinateur portable classique pour adulte, un vidéo projecteur".

A cela s’ajoute, "une imprimante réseau laser monochrome, un routeur wifi pour diffuser l’internet dans la salle et quatre ventilateurs pour l’aération de la salle".

Le projet "Connecter les tout-petits" veut participer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement préscolaire avec l’utilisation des technologies de l’information et de la communication a souligné Abdou Karim Sall, par ailleurs administrateur du FDSUT.

Il s’agit de familiariser les tout-petits issus des familles défavorisées aux nouvelles technologies en introduisant une nouvelle façon d’apprendre et leur permettre de développer davantage leur créativité et leur potentiel.

Cette innovation va "contribuer à la mise en œuvre de la politique nationale de développement de la petite enfance", a fait savoir le DG de l’ARTP.

Le FDSUT a installé, dans la première phase de son programme, 100 salles multimédia à travers le pays, permettant ainsi à environ "9 000 enfants âgés de 3 à 5 ans de bénéficier des 2000 tablettes numériques" pour pouvoir accéder dès leur très jeune âge à la société de l’information.

M. Sall a indiqué que le même schéma sera reconduit dans la deuxième phase du programme qui va démarrer en septembre 2017 afin d’accompagner l’Etat dans cet ambitieux effort de "doter le pays d’un système éducatif moderne, performant et de qualité".

"Nous doterons 100 autres structures des mêmes équipements pour un montant de plus de 200 millions de francs CFA", a assuré Abdou Karim Sall qui s’est ensuite rendu au lycée Coumba Ndoffène Diouf de Fatick qui a bénéficié du programme wifi.

Autres actualités

19 - Janvier - 2020

Ngayokhème : Un financement de 13 millions pour des groupements de femmes (maire)

Au total, 13 groupements de femmes de la commune de Ngayokhème vont recevoir un financement de 13 millions de francs CFA, a annoncé, samedi, le maire de cette collectivité...

06 - Janvier - 2020

Journée de nettoiement : à Fatick, fonctionnaires et agents de l’Etat se retroussent les manches

Les fonctionnaires et les agents de l’Etat constituaient la majorité des participants à la Journée mensuelle de nettoiement dans la commune de Fatick (centre), a...

20 - Décembre - 2019

Des centrales photovoltaïques dans les îles de Bettenty, Djirnda, Bassoul et Dionewar

Le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, et l’ambassadeur de la République d’Allemagne au Sénégal, Stephan Roken, ont...

13 - Décembre - 2019

Foyers améliorés : des acteurs de Fatick formés aux techniques entrepreneuriales

Le Programme de développement des énergies renouvelables (PRODER) a clôturé jeudi un atelier de renforcement des capacités entrepreneuriales au profit des...

13 - Décembre - 2019

Les prix de la farine boulangère en baisse dans la région de Fatick

Le Conseil régional de la consommation (CRC) de Fatick (centre) a baissé le prix du sac de 50 kilogrammes de farine boulangère, le faisant passer de 18.000 francs CFA...