Snobés par l’Etat, les boulangers maintiennent l’arrêt de production

27 - Août - 2019

Face au mutisme des autorités étatiques et le manque de considération affiché, le regroupement des boulangers du Sénégal maintient sa grève de 72 heures qui commence ce mardi pour l’application de la vérité pour l’augmentation du prix du pain.

« On a reçu ni de coup de fil ni de courrier de la part des autorités et les boulangers, ne pouvant plus travailler ont décidé de maintenir l’arrêt de production pendant 72 heures, c’est-à-dire de mardi à jeudi. Nos revendications, c’est l’application de la vérité des prix. On ne peut pas produire à 25 et vendre à 20 FCFA et l’Etat le sait très bien », a déclaré le président Modou Gueye, sur la Rfm.

Autres actualités

28 - Novembre - 2019

« La France doit sortir de nos affaires monétaires à nous africains », par Guy Marius Sagna

Je ne prendrai aucune initiative pour ériger une muraille de Chine entre les gens comme Felwin Sarr et celles et ceux qui comme moi constituent la énième...

28 - Novembre - 2019

Condamné pour bigamie : l’ex-femme d’Abdoul Mbaye saisit sa maison de Ngor et la met en vente

Aminata Diack, l’ancienne épouse d’Abdoul Mbaye, a exécuté l'arrêt de la Cour d'appel de Dakar, condamnant l'ancien Premier ministre à lui payer 100...

27 - Novembre - 2019

Moustapha Diakhaté réplique et cogne: "Djibril War a menti au peuple sénégalais sans vergogne"

Après les attaques et accusations graves de détournement à son encontre par le déput Djibril War, l'ancien président du groupe parlementaire de Benno Bokk...

27 - Novembre - 2019

Vie des ménages au Sénégal: Après les élections, le sale temps

L’élection présidentielle de février 2019 n’est pas étrangère à la situation que nous sommes en train de vivre et qui, selon le...

27 - Novembre - 2019

Serigne Mountakha Mbacké sur l’affaire des talibés de Ndiagne : «La posture que je vais adopter est tributaire du verdict de cette affaire. Je reste à l’écoute du Tribunal»

Le khalife général des ‘’mourides’’ accorde un temps de grâce à la justice qui doit vider aujourd’hui l’affaire des talibés...