Sa gestion du CESE accablée, Mimi sort les griffes: "Nul ne peut ternir ma réputation et mon intégrité"

03 - Novembre - 2020

Non reconduite de son poste de Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré ne compte pas laisser le régime en place la liquider. En réaction à un article du jour du journal Libération qui accable sa gestion de ladite institution, l'ancien Premier ministre a sorti les griffes pour défendre sa "réputation" et son "intégrité". "Nul ne saurait à cette étape de ma vie administrative et politique ternir ma réputation et mon intégrité. Je me réserve le droit d’ester en justice contre toute tentative de diffamation ou d’intimidation", peut-on lire sur sa déclaration parvenue à PressAfrik.

Mimi Touré de souligner le travail "conforme avec les règles et standards de bonne gestion" qu'elle a accompli durant sa présidence au CESE. "Dans l’attente sereine de la passation de service avec le nouveau Président du CESE, je voudrais informer l’opinion nationale et internationale que j’ai eu à diriger le Conseil Économique, Social et Environnemental pendant 16 mois en stricte conformité avec les règles et standards de bonne gestion. Les documents de vérification sont en ordre et disponibles au niveau de l’institution ainsi que ma déclaration de patrimoine déposée à l’OFNAC."

Autres actualités

25 - Septembre - 2020

Foncier : Macky bloque les maires et arme les gouverneurs

L’affectation des terres de cultures sont, désormais soumises à de nouvelles règles fixées par le chef de l’Etat par décret. Le chef de...

25 - Septembre - 2020

Arrêté Ousmane Ngom : Amnesty et la LSDH portent plainte contre le Sénégal

L’Arrêté Ousmane Ngo interdisant des manifestations au centre ville de Dakar, continue de faire débats. Amnesty et la Ligue sénégalaise des droits humains...

14 - Septembre - 2020

750 milliards de problèmes ça va, ça va, on a compris

Maintenant, tout le monde sait que les 750 milliards destinés au plan “rescue” de Big Mack était un pactole à trouver et non un trésor sous la main....

14 - Septembre - 2020

Statut du chef de l’opposition : "Un débat maladroitement alimenté", Selon Thierno Bocoum

L'un des points d'achoppements à débattre au sein du comité national de dialogue politique, le statut du chef de l'opposition continue de faire débat dans l'espace...

14 - Septembre - 2020

Coronavirus : 26 nouvelles contaminations rapportées ce lundi

Vingt-six (26) cas de Covid-19 ont été diagnostiqués au cours des dernières 24h, selon le ministère de la Santé, ce qui porte à 14 306 le nombre...