Sa gestion du CESE accablée, Mimi sort les griffes: "Nul ne peut ternir ma réputation et mon intégrité"

03 - Novembre - 2020

Non reconduite de son poste de Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré ne compte pas laisser le régime en place la liquider. En réaction à un article du jour du journal Libération qui accable sa gestion de ladite institution, l'ancien Premier ministre a sorti les griffes pour défendre sa "réputation" et son "intégrité". "Nul ne saurait à cette étape de ma vie administrative et politique ternir ma réputation et mon intégrité. Je me réserve le droit d’ester en justice contre toute tentative de diffamation ou d’intimidation", peut-on lire sur sa déclaration parvenue à PressAfrik.

Mimi Touré de souligner le travail "conforme avec les règles et standards de bonne gestion" qu'elle a accompli durant sa présidence au CESE. "Dans l’attente sereine de la passation de service avec le nouveau Président du CESE, je voudrais informer l’opinion nationale et internationale que j’ai eu à diriger le Conseil Économique, Social et Environnemental pendant 16 mois en stricte conformité avec les règles et standards de bonne gestion. Les documents de vérification sont en ordre et disponibles au niveau de l’institution ainsi que ma déclaration de patrimoine déposée à l’OFNAC."

Autres actualités

02 - Septembre - 2020

Coronavirus : 88 cas supplémentaires et 3 décès rapportés mercredi

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a officialisé mercredi 88 nouvelles contaminations de Covid-19 et trois décès supplémentaires...

02 - Septembre - 2020

Chef de l’opposition ou nouveau strapontin ?

On ne parle plus que de cela depuis quelques semaines. La question du statut du chef de l’opposition est sur toutes les lèvres mais personne ne comprend pourquoi cette...

02 - Septembre - 2020

«On a l’impression que c’est de la mafia! …»

Scandale ! Les 69 milliards de F CFA débloqués pour soutenir les agents de santé à travers une prime de motivation semblent disparaître des caisses selon Sidya...

02 - Septembre - 2020

«Ceux qui viennent de déposer et celui qui n’a pas encore déposé, ont tous violé la loi»

Le mal est déjà fait. Les ministres qui viennent de déposer leur déclaration de patrimoine et le membre du gouvernement qui rechigne toujours à déclarer...

22 - Août - 2020

Salles d'examens Cfee inondées: le ministère de l'Education minimise et annonce des épreuves de remplacement

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, Mohamed Moustapha Diagne, Directeur de la Formation et de la Communication et porte-parole du ministère de l'Éducation...