Recep Tayyip Erdogan appelle au boycottage des produits français

26 - Octobre - 2020

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n’en finit pas de multiplier ses attaques à l’encontre d’Emmanuel Macron. Lundi 26 octobre, il a appelé au boycottage des produits français, ajoutant une pierre aux critiques contre le chef de l’Etat français au Moyen-Orient après de récents propos défendant la liberté de caricaturer le prophète Mahomet et la liberté d’expression.

« Tout comme en France certains disent “n’achetez pas les marques turques”, je m’adresse d’ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas », a déclaré M. Erdogan dans un discours à Ankara. « Une campagne de lynchage semblable à celle contre les Juifs d’Europe avant la deuxième guerre mondiale est en train d’être menée contre les musulmans », a-t-il ajouté, accusant certains dirigeants européens de « fascisme » et de « nazisme ».

Par deux fois ce week-end, le président turc a mis en cause la « santé mentale » de M. Macron, dénonçant ses positions à l’égard des musulmans. Le discours du président français lors de l’hommage national à Samuel Paty, le professeur décapité dans un attentat islamiste le 16 octobre pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet en classe, avait notamment suscité sa colère. M. Macron avait promis que la France continuerait de défendre les caricatures.

La Turquie a par ailleurs fini par condamner « vigoureusement » lundi par la voix du porte-parole de la présidence « l’assassinat monstrueux » de M. Paty. « Nous rejetons cette barbarie. Cet assassinat ne peut aucunement être justifié », a écrit sur Twitter Ibrahim Kalin.

Autres actualités

20 - Mai - 2020

En Inde, Dassault voit s’éloigner tout espoir de nouvelle commande de Rafale

L’épidémie de Covid-19 fait une victime inattendue en Inde : le groupe Dassault Aviation. Celui-ci est en train de voir s’envoler ses espoirs de fournir une bonne...

19 - Mai - 2020

En Italie, le déconfinement se poursuit avec prudence

Dans la matinée du lundi 18 mai, le président du conseil italien, Giuseppe Conte, s’est offert une petite promenade dans le centre de Rome à l’heure de...

19 - Mai - 2020

Le maire libéral de Varsovie, nouveau candidat de l’opposition à la présidentielle polonaise

L’improbable imbroglio politique et juridique autour de l’élection présidentielle polonaise, dont le parti au pouvoir voulait forcer la tenue au mois de mai en pleine...

18 - Mai - 2020

En Libye, Khalifa Haftar accumule les revers en Tripolitaine

Est-ce le revers de trop ? L’estocade à l’impact potentiellement déstabilisateur pour l’ensemble de sa stratégie militaire ? La perte lundi 18 mai par...

18 - Mai - 2020

La France et l’Allemagne proposent un plan de relance européen de 500 milliards d’euros

Après des semaines de discussions entre leurs équipes et de nombreuses visioconférences, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont présenté, lors d’une...