Pourquoi Diantre, le Président Macky Sall tient à repousser les élections locales ?

19 - Novembre - 2019

A beau tourner la question, la seule réponse est que Macky Sall n’est pas prêt. En effet, le pouvoir de Macky Sall a toujours soutenu qu’il a un processus électoral parfait, les élections les plus transparentes. Ce n’est pas donc un accord sur l’audit du fichier qu’il recherche.
Son problème, c’est aussi sans doute Dakar. S’il perd Dakar, son projet d’émirat gazier risque de s’effondrer. Il lui faut retarder l’échéance de Dakar. Il pense avoir éliminé Khalifa Sall. Ce n’est un secret pour personne, il faut régler les cas d’Amadou Ba et de Moustapha Cissé Lô.
En violation de la constitution en son article 102, il va obtenir par la force un report sans date précise et une prolongation du mandat de ses maires ce mardi, l’Opposition véritable ne pourra pas déposer un recours devant le conseil constitutionnel même pour la forme.
A partir de ce mardi, Macky Sall va dérouler son plan de sélection des partisans de l’émirat gazier dans BBY et dans l’Opposition. Dès qu’il sera prêt, il fixera par surprise la date des élections locales, comme il l’avait fait pour la Constitution en 2016.
Pour notre part, seule la gouvernance démocratique et patriotique pourra nous éviter la malédiction du gaz naturel.

Autres actualités


30 - Novembre - 2019

Assemblée nationale : Me Djibril War traite Moustapha Cissé Lô de « voleur international »

La tension est montée d’un cran hier à l’Assemblée nationale. Tout est parti des accusations portées par Me Djibril War contre l’ancien...

29 - Novembre - 2019

6e édition de la Journée de l'Élevage à Kael: les ratés d'une organisation

Le président de la République Macky Sall a présidé hier, à Kaël, dans le département de Mbacké, la 6e édition de la Journée...

29 - Novembre - 2019

Nouvel hôpital à Touba : 14 milliards détournés, une commission d'enquête demandée

L’Assemblée nationale est prête à ouvrir une Commission d’enquête parlementaire sur le 3ème hôpital qui était prévu à...

29 - Novembre - 2019

APR : Moustapha Lo sur un air de rebellion

Qui disait que l’APr est un parti de « sabar bou tass » ? En tout cas, cela a tout l’air d’être vrai puisque si la rébellion de Moustapha...