Le patron de l’ONU en Libye pour « soutenir le processus politique »

04 - Avril - 2019

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est rendu mercredi 3 avril dans la capitale libyenne pour sa première visite dans ce pays depuis sa nomination à son poste en 2016. M. Guterres a annoncé son arrivée à Tripoli sur son compte Twitter, ajoutant qu’il était « totalement résolu à soutenir le processus politique » en Libye, qui conduira selon lui « à la paix, la stabilité, la démocratie et la prospérité ».

Aucune indication n’a été donnée au siège de l’ONU sur l’endroit précis où il se trouvait, ni les responsables libyens qu’il devait rencontrer, son service de presse évoquant des mesures de sécurité. Le chef de l’ONU venait du Caire où il a jugé « essentiel d’unifier les institutions libyennes », afin d’« éviter toute confrontation majeure et créer les conditions permettant de stabiliser la situation » dans ce pays, a-t-il précisé au cours d’une conférence de presse.
Sortir le pays du chaos
Deux autorités se disputent le pouvoir en Libye : le Gouvernement d’union nationale (GNA) de Fayez Al-Sarraj, établi fin 2015 en vertu d’un accord parrainé par l’ONU et basé à Tripoli, et une autorité rivale installée dans l’est et contrôlée par l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar. Fin février, l’ONU avait annoncé un nouvel accord conclu à Abou Dhabi entre MM. Sarraj et Haftar en vue d’unifier les institutions et l’organisation d’élections avant la fin de l’année.

Autres actualités

29 - Mai - 2020

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l’OMS

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé, vendredi 29 mai, qu’il mettait fin à la relation entre son pays et l’Organisation mondiale de la...

29 - Mai - 2020

Au Nigéria, escalade inquiétante des violences dans le nord-ouest

Une centaine de villageois ont été tués par des « bandits » cette semaine, dans l’Etat de Sokoto, dans le nord-ouest du Nigeria, une région devenue...

23 - Mai - 2020

En Afghanistan, cessez-le-feu de trois jours pour la fin du ramadan

L’Afghanistan s’oriente vers trois jours d’arrêt des combats à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du ramadan qui doit...

23 - Mai - 2020

L’Argentine à nouveau en défaut de paiement

L’Argentine est entrée à nouveau en défaut de paiement vendredi 22 mai en n’honorant pas une échéance de 500 millions de dollars, mais la...

22 - Mai - 2020

Covid-19 : une étude internationale suggère un risque accru de mortalité sous hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine et la chloroquine ont-elles un intérêt dans le traitement du Covid-19 ? Les études s’accumulent, sans apporter pour l’instant de preuves...