Kolda: El Haj Issa Sall déplore l'attitude de la police qui a barré sa caravane pour laisser passer celle de Macky

10 - Février - 2019

Il s'est passé des choses samedi 09 février à Kolda, lorsque caravanes de la coalition Benno Bokk Yakaar et Parti pour l'Unité et la Rassemblement (PUR) se sont croisées. Les forces de l'ordre, chargées de veiller à la sécurité de tous les candidats à la Présidentielle, sont accusées par El Haj Issa Sall d'avoir bloqué son cortège pour favoriser le passage de celui du Président sortant Macky Sall.
"Nous avons été bien escortés de Oussouye à Vélingara par la gendarmerie, qui a été très républicaine en nous facilitant la tâche. Mais c'est au niveau de Kolda que d'autres forces de l'ordre, notamment les GMI (Groupement mobile d'intervention rattachée à la police) ont préféré arrêter notre caravane pour laisser passer celle de Macky Sall", a-t-il dit ce dimanche lors d'une rencontre avec la presse.

"Notre sécurité est impeccable...Personne n'ose nous attaquer"

Toutefois, le candidat du PUR a tenu à bien précisé que sa sécurité ne s'est pas laissé faire. "Notre sécurité est impeccable. D'ailleurs vous vous êtes rendu compte ce n'aurait pas été notre sécurité, nous aurions eu des difficultés. Donc on n'a pas besoin de renfort", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "ils (BBY) ne nous ont pas attaqués hier, contrairement à ce que certaines personnes disent. C'est simplement les forces de police qui nous ont demandés de nous arrêter en attendant qu'un autre candidat passe. Je rappelle que nous sommes sur le même pied. Il y a le candidat Macky Sall, il y a le candidat Issa Sall. Ils auraient dû laisser notre cortège passer tout simplement. Nous n'avons pas fait l'objet d'attaque. Personne n'ose nous attaquer"

Autres actualités

14 - Juin - 2019

#SallGate Supposées fraude, corruption... BP-Timis : Transparency International entre dans la danse

Le coordonnateur du Forum Civil a réagi à la très grosse polémique qui a suivi la diffusion du documentaire de la BBC sur le supposé scandale qui a...

14 - Juin - 2019

Exclusivité- Le Secrétariat International de l'ITIE recarde le Sénégal: " Les permis de Pétrotim ont été délivrés en 2012, en ce moment le Sénégal n'était pas membre de l'ITIE

Communiqué: Nous prenons note du documentaire « Scandale de 10 milliards d’USD dans le domaine de l’énergie » diffusé dans le programme...

14 - Juin - 2019

Forts risques de Tensions à la Place de la Nation: "Aar lii nu Bok" attaque l'arrêté d'interdiction du Préfet et maintient son rassemblement

Il y aura de l'électricité à la Place de la Nation cet après-midi. Le Préfet de Dakar a interdit le rassemblement de la plateforme « Aar Li nu Bokk...

13 - Juin - 2019

Scandale du pétrole: Le procureur et ses écrans de fumée

Que tous ceux et celles qui savent des choses sur les contrats pétroliers, l’affaire dite Pétrole Tim, Aliou Sall, le frangin du président de la République, que...

13 - Juin - 2019

Voici les deux choses qui risquent de plomber l’enquête annoncée.

La menace selon laquelle toute personne qui divulgue un document estampillé secret tombe sous le coup de la loi. Autrement dit même les enquêteurs ne pourront faire état...