Kolda: El Haj Issa Sall déplore l'attitude de la police qui a barré sa caravane pour laisser passer celle de Macky

10 - Février - 2019

Il s'est passé des choses samedi 09 février à Kolda, lorsque caravanes de la coalition Benno Bokk Yakaar et Parti pour l'Unité et la Rassemblement (PUR) se sont croisées. Les forces de l'ordre, chargées de veiller à la sécurité de tous les candidats à la Présidentielle, sont accusées par El Haj Issa Sall d'avoir bloqué son cortège pour favoriser le passage de celui du Président sortant Macky Sall.
"Nous avons été bien escortés de Oussouye à Vélingara par la gendarmerie, qui a été très républicaine en nous facilitant la tâche. Mais c'est au niveau de Kolda que d'autres forces de l'ordre, notamment les GMI (Groupement mobile d'intervention rattachée à la police) ont préféré arrêter notre caravane pour laisser passer celle de Macky Sall", a-t-il dit ce dimanche lors d'une rencontre avec la presse.

"Notre sécurité est impeccable...Personne n'ose nous attaquer"

Toutefois, le candidat du PUR a tenu à bien précisé que sa sécurité ne s'est pas laissé faire. "Notre sécurité est impeccable. D'ailleurs vous vous êtes rendu compte ce n'aurait pas été notre sécurité, nous aurions eu des difficultés. Donc on n'a pas besoin de renfort", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "ils (BBY) ne nous ont pas attaqués hier, contrairement à ce que certaines personnes disent. C'est simplement les forces de police qui nous ont demandés de nous arrêter en attendant qu'un autre candidat passe. Je rappelle que nous sommes sur le même pied. Il y a le candidat Macky Sall, il y a le candidat Issa Sall. Ils auraient dû laisser notre cortège passer tout simplement. Nous n'avons pas fait l'objet d'attaque. Personne n'ose nous attaquer"

Autres actualités

10 - Avril - 2019

Recyclage d'ordures

C’est reparti pour un tour… d’embonpoint ! Le Premier ministre avait promis un gouvernement resserré ? La bonne blague ! Tout d’abord, comme nous...

10 - Avril - 2019

Saër Kébé et l'imam Dianko sont libres

Le tribunal de Dakar vient de rendre son verdict sur les affaires Saër Kébé et imam Babacar Dianko. Le premier, poursuivi pour apologie du terrorisme, a été...

09 - Avril - 2019

Macky Sall mise sur les technocrates

Pas moins d'une douzaine de Directeurs généraux ont fait leur entrée dans le gouvernement. Peut-être c'est là un signal fort du Président Macky Sall de...

09 - Avril - 2019

Assemblée nationale : Vers la suppression de la Déclaration de Politique Générale (Dpg)

Avec la suppression du poste de premier ministre, la Déclaration de politique générale (Dpg) risque d’être supprimée. Ce grand rendez-vous...

09 - Avril - 2019

Boulangerie : Vers une augmentation du prix du pain

La Fédération nationale des Boulangers du Sénégal (Fnbd) n’excluent pas une hausse du prix du pain dans les jours voire semaines qui viennent. Selon elle, la...