Idrissa Seck : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie»

12 - Mars - 2018

Macky Sall a encore essuyé les foudres de Idrissa Seck. Le président du Rewmi actuellement en tournée, a profité de l’étape de Darou Mouhty pour traiter le chef de l’Etat de «faible».

Ma première préoccupation c’est de remettre de l’ordre au Sénégal, dans la gestion de l’Etat. Un leader ne peut pas être faible. Il doit avoir l’autorité pour imposer la sécurité, la discipline, l’hygiène et une justice égale pour tous». Ces propos sont du président du Rewmi qui se prononçait sur la gestion du Président Macky Sall.

Cette gestion qu’il juge calamiteuse, le président du Conseil départemental de Thiès se propose d’y mettre un terme dès son accession au pouvoir. «Ma première préoccupation, c’est de remettre de l’ordre dans la gestion de l’Etat. Un leader ne peut pas être faible. Il doit avoir l’autorité pour imposer la sécurité».
Et l’ancien Premier ministre de conclure sur ce sujet : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie».

Autres actualités

22 - Septembre - 2018

L’État s’engage à nouveau

Hier, vendredi 21 septembre s’est tenue une rencontre de monitoring entre le Premier Ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne et les représentants des syndicats d’enseignants du...

22 - Septembre - 2018

Bruno Diatta : une vie discrète comme un protocole

Il n’aura pas écrit ses mémoires. C’est une règle non écrite dans son métier. Tout ce qu’on dira de son rapport avec l’Etat et ses...

22 - Septembre - 2018

L'ancien ministre Abdoulaye Diop nommé Vice-gouverneur de la Bceao

Abdoulaye Diop revient aux affaires après six ans d’absence marquée par la perte du pouvoir par Me Wade. Sur proposition du président Macky Sall, l’ancien...

22 - Septembre - 2018

Microfinance : le Marocain Amifa débarque au Sénégal

Après avoir conquis des banques sénégalaises et gagné des parts de marchés dans des domaines aussi stratégiques que les assurances et bâtiment, les...

22 - Septembre - 2018

Barthélémy Dias : Cafouillage sur la date de son procès en appel

Barthélémy Dias a reçu notification de la tenue de son procès en appel pour l'affaire qui lui vaut de purger en ce moment six mois de prison ferme. La date de...