Idrissa Seck : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie»

12 - Mars - 2018

Macky Sall a encore essuyé les foudres de Idrissa Seck. Le président du Rewmi actuellement en tournée, a profité de l’étape de Darou Mouhty pour traiter le chef de l’Etat de «faible».

Ma première préoccupation c’est de remettre de l’ordre au Sénégal, dans la gestion de l’Etat. Un leader ne peut pas être faible. Il doit avoir l’autorité pour imposer la sécurité, la discipline, l’hygiène et une justice égale pour tous». Ces propos sont du président du Rewmi qui se prononçait sur la gestion du Président Macky Sall.

Cette gestion qu’il juge calamiteuse, le président du Conseil départemental de Thiès se propose d’y mettre un terme dès son accession au pouvoir. «Ma première préoccupation, c’est de remettre de l’ordre dans la gestion de l’Etat. Un leader ne peut pas être faible. Il doit avoir l’autorité pour imposer la sécurité».
Et l’ancien Premier ministre de conclure sur ce sujet : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie».

Autres actualités

19 - Juin - 2018

« Nous avons encore sauvé une année scolaire. Nous pensons que l’enjeu est maintenant de sauver l’école sénégalaise. » (Cheikh MBOW Cosydep)

L’année scolaire 2017/2018 tire vers sa fin, avec les examens prévus pour bientôt. Selon le coordonnateur de la COSYDEP, M. Cheikh MBOW « l’année...

19 - Juin - 2018

Le Pds accuse Idy de vouloir disqualifier Karim Wade de la Présidentielle

La Parti démocratique sénégalais soupçonne ou coup fourré derrière la déclaration de Idrissa Seck qui appelle "les fils d'emprunt de Wade"...

19 - Juin - 2018

Marché de la volaille: Le Sénégal va ouvrir ses portes à la concurrence internationale (Officiel)

Mauvaise nouvelle pour les acteurs de la filière avicole. Le gouvernement va ouvrir ses portes à la concurrence internationale. L’annonce a été faite ce lundi...

19 - Juin - 2018

Défiant Macky en prenant les Sénégalais comme témoins: Karim joue son va-tout !

La bataille judiciaire est secondaire dans ce combat « mortel » qui oppose Macky à Karim, le fils de l’ancien Président. Les deux « fils » de Wade...

19 - Juin - 2018

Contribution-Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop

Le porte-parole de l’Alliance pour la république (Apr) a trouvé du répondant en la personne d’Abdoul Aziz Diop. En effet, après que le partisan de Macky...