Flou autour de la nomination de Mame Mbaye Niang

15 - Avril - 2019

Au Palais, l’annonce de la nomination de Mame Mbaye Niang fait rire. En effet, d’après plusieurs interlocuteurs visiblement pas fans de l’ancien ministre du Tourisme, ce dernier cherche à imposer sa nomination comme chef de Cabinet du chef l’Etat.

«Je ne dis pas qu’il ne sera pas nommé, mais au moment où je vous parle, il n’est pas chef de Cabinet. Demandez-lui de vous montrer le décret de sa nomination dument numéroté, signé par le président de la République, contresigné par le Pm daté du 09 avril 2019.

Celui de Ismaïla Madior Fall a été diffusé partout, qu’il dise simplement où est le sien», a déclaré une source proche du chef de l’Etat qui pense que «Macky Sall l’a aurait bloqué. En effet d’après les contempteurs de Mame Mbaye Niang, il tente via son réseau de jeunes de mettre la pression pour se faire bombarder à ce poste dont le titulaire était Moustapha Diakhaté, mais dont le véritable rôle est assuré par Pape Samba Diop.

Ainsi du côté de certains cercles du pouvoir, l’ancien ministre du Tourisme ou son entourage ont commis l’énorme erreur de faire fuiter cette affaire dans la presse, alors que l’idée n’était pas retenue. Ce qui a eu le don de courroucer le Président de la République, qui n’avait pas encore accédé aux demandes pressantes d’intervenants».

Mame Mbaye Niang : «l’information qu’on vous a donnée est fausse»

Pourtant du côté du secrétaire national à la jeunesse de l’Apr, on jure sur tous les saints que la nomination est effective et qu’il détient son décret qui sera publié au Journal officiel bientôt. «L’information qu’on vous a donné est fausse. La preuve, Farba Ngom l’a dit. Moustapha Diakhaté aussi.

Vous pensez que ces gens pour dire ce qui n’est pas vrai ? Le Soleil n’écrit pas n’importe quoi. Tout le monde le sait. Moi je n’ai parlé à personne depuis deux semaines. Je ne sais même pas qui a fuité l’information», a déclaré Mame Mbaye Niang, visiblement dépité.

Autres actualités

13 - Juin - 2019

Voici les deux choses qui risquent de plomber l’enquête annoncée.

La menace selon laquelle toute personne qui divulgue un document estampillé secret tombe sous le coup de la loi. Autrement dit même les enquêteurs ne pourront faire état...

13 - Juin - 2019

Convoqué à la Cour d’Appel, Abdoul Mbaye accuse Serigne Bassirou Gueye et le régime de tentative d’intimidation

Relaxé en Première instance par la Chambre Correctionnel de Dakar pour les délits de faux, usage de faux, dans le procès qui l'opposait à son ex-épouse...

13 - Juin - 2019

Si on applique à Aly Ngouille Ndiaye la jurisprudence du rapport de l’Ofnac : place aux funérailles du Rapport de l’Ige

Le procureur de la République a révélé hier en conférence de presse avoir décidé de renvoyer à l’Office national de lutte contre la...

13 - Juin - 2019

UEMOA : la croissance attendue à 6,7 % en 2019

La croissance économique au sein des Etats de l’Union économique et monétaire ouest africaine est projetée à 6,7% pour 2019 contre 6,5% en 2018, a appris...

13 - Juin - 2019

Publications de caricatures de Macky et Aliou Sall: FRAPP France Dégage dénonce l'arrestation Lamine Gueye Ndiaye et la traque de Leuz Galsen

Après l’arrestation de Lamine Gueye Ndiaye, membre du FRAPP par la Brigade de la cybercriminalité où il a passé la nuit d’hier-mardi, au moment où...