FATICK : UN RESSORTISSANT FRANÇAIS TUÉ À NDANGANE SAMBOU

14 - Avril - 2018

Christian Livny, un ressortissant français de plus de 60 ans, a été tué par une bande d’agresseurs dans son domicile à Ndangane Sambou dans la commune de Fimela (Fatick) où il résidait depuis une vingtaine d’années, a appris l’APS, vendredi, de sources concordantes.

Propriétaire d’un bar restaurant, la victime était mariée à une sénégalaise et père de deux enfants, a confié à l’APS, un habitant du village touristique de Ndangane Sambou.

Une autorité de la gendarmerie jointe au téléphone a confirmé le meurtre, précisant que les gendarmes ont été alertés dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Aussitôt, des éléments de la brigade de gendarmerie de Fimela ont été déployés sur le lieu de l’agression dans la nuit du jeudi au vendredi pour tenter d’appréhender les agresseurs, constater les faits et ouvrir une enquête", a-t-elle ajouté.

Le maire de la commune de Fimela Karim Sène a demandé aux autorités étatiques de renforcer la sécurité et les moyens d’intervention de la brigade de gendarmerie de Fimela.

"Il y a une série de cambriolages enregistrés ces derniers temps dans la zone de Fimela", a-t-il dénoncé, avant de rendre hommage à la victime, "un homme courtois qui rendait beaucoup service aux populations locales".

Autres actualités

14 - Décembre - 2018

Un juriste prévient contre le risque d’accaparement des semences paysannes

Le juriste sénégalais Pape Meïssa Dieng a alerté contre le risque de voir les semences paysannes devenir des propriétés de firmes internationales...

12 - Décembre - 2018

Début de la production des titres de transport numérisés à Fatick

Les autorités administratives de la région de Fatick (centre) ont lancé, sous l’égide de la direction régionale des transports routiers et du groupe...

05 - Décembre - 2018

Meurtre d'une française de 57 ans à Fatick: le présumé hauteur du crime déféré au parquet

L’enquête sur le meurtre d’une femme d’origine française âgée de 57 ans fait ses révélations. En effet, le présumé hauteur...

01 - Décembre - 2018

Des éléments de la future garde présidentielle gambienne formés par l’ESOGN de Fatick

L’Ecole des sous-officiers de la gendarmerie nationale (ESOGN) a assuré la formation de 150 militaires et policiers gambiens devant constituer la future garde présidentielle...

01 - Décembre - 2018

Fatick : Augustin Tine annonce le recrutement de 1500 élèves-gendarmes

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, a annoncé vendredi à Fatick le recrutement de 1500 élèves-gendarmes dès janvier 2019, période de...