Documents Baisse de recettes pour maintenir le pouvoir d’achat : Les mensonges d’État

14 - Septembre - 2021

Depuis quelques mois, les prix des denrées de première nécessité connaissent une hausse vertigineuse. Cette hausse due selon les autorités à des facteurs exogènes, éprouve lourdement le pouvoir d’achat de nos compatriotes.

Afin d’alléger la souffrance des sénégalais les ministres des Finances Abdoulaye Daouda Diallo et du Commerce Aminata Assome Diatta avaient animé une conférence de presse pour revenir sur les différentes mesures et leur application immédiate afin.

L’État avait annoncé des mesures visant à atténuer l’ampleur de la hausse des prix en réduisant les taxes qui pesaient sur certains produits de grande consommation.

Le Président de la République a pris les mesures suivantes qui vont dans le sens du maintien du pouvoir d’achat, notamment :
– la suspension de la taxe conjoncturelle à l’importation (TCI) sur le sucre cristallisé importé ;
– la réduction de la taxe d’ajustement à l’importation qui passe ainsi de 10 à 5% sur les huiles brutes importées ;
– le maintien de la TVA à 0 % sur le riz ;
– la suspension des droits de douane sur le blé ;
– l’application d’un taux de 0% de TVA sur la farine de blé ;
– le rétablissement des stades de commerce ;
Ces mesures entraîneront une baisse des recettes de l’État de l’ordre de 47 milliards de FCFA, mais auront un impact significatif sur le pouvoir d’achat des ménages sénégalais.

Mais toute la vérité n’a pas été dite aux sénégalais. Dans la grande discrétion pour faire face à la tension de trésorerie l’État a institué une nouvelle taxe de 12% dénommée Prélèvement de Conformité Fiscale. Un prélèvement qu’on a déjà commencé à appliquer depuis le 1e septembre aux importations de marchandises effectuées par les personnes physiques ou morales.

En plus de cette taxe, une autre est venue s’y greffer. Il s’agit d’un prélèvement pour le Programme de Modernisation de l’Administration des Douanes (PROMAD) sous forme d’une taxe de 3%. Une taxe qui s’applique à toutes les marchandises.

Autres actualités

02 - Décembre - 2020

Chefs de partis politiques au Sénégal: Faux démocrates vrais dictateurs

La crise qui agite actuellement le parti Rewmi est symptomatique de la manière dont les chefs de partis gèrent leur formation politique. Même s’ils aiment...

29 - Novembre - 2020

Destitution de Déthié Fall : Les explications d’Idrissa Seck

Idrissa Seck a décidé de destituer celui qui était jusqu’ici le numéro 2 de Rewmi. Dans un enregistrement sonore en possession de Seneweb, le président de...

29 - Novembre - 2020

​Cheikh Bamba Dièye au ministre de la Santé: « Cette pandémie ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt »

Cheikh Bamba Dièye, député à l’Assemblée nationale s’est adressait au ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr...

17 - Novembre - 2020

Idy, entre Ulysse et Judas

Au lendemain de la publication de son livre blanc sur les fraudes électorales de 2019, le leader de Rewmi était déjà en négociation avec Macky dans la totale...

03 - Novembre - 2020

Amsatou Sow Sidibé ouvre le feu sur Idrissa Seck

Le professeur Amsatou Sow Sidibé, membre de la coalition Idy 2019, a analysé le ralliement du leader de Rewmi à la mouvance présidentielle. « On est toujours...