Concertation sur le pétrole et le Gaz : Macky Sall demande à l'opposition de prendre de la hauteur

13 - Juin - 2018

L'absence de l'opposition dite significative n'agrée guère le président de la République qui l'a fait savoir en répondant à une question du Pr Malick Ndiaye sur la nécessité de s'ouvrir encore à l'opposition dite radicale. Pour Macky Sall, le dialogue doit se faire de façon démocratique. Il est tout à fait normal que les gens s'opposent ; Mais le président signale que dans ce cas précis la citoyenneté doit primer sur toute autre considération.

"C'est vrai que le président de la République appartient à un groupe politique qui, d'ailleurs, lui a permet d'arriver à la magistrature suprême0 Mais l'intérêt national prime sur toute coloration politique. Il ne faut pas confondre les institutions et la politique", explique-t-il dans le quotidien l'As.

Autres actualités

16 - Janvier - 2019

Elimination provisoire de Karim: Quelle attitude pour Wade ?

Le Pape du Sopi aurait fait savoir qu’il va livrer son ‘’dernier combat’’ politique cette année. C’est dire qu’il va se battre, en participant...

16 - Janvier - 2019

Combat contre le régime de Macky Sall, en prélude à la présidentielle LA STRATEGIE FRAGMENTEE DE L’OPPOSITION

Après la publication de la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle, et même bien avant, beaucoup de leaders de l’opposition...

16 - Janvier - 2019

Lassés par l’inaction des leaders du Frn – LES JEUNES MONTENT AU FRONT – Echauffourées sur la Vdn – Decroix : «Le Président n’a qu’à élargir les prisons»

Au moment où les leaders de l’opposition tenaient un point de presse au siège de Bokk gis gis, leurs jeunes chauffaient la Vdn, hier en fin de journée....

15 - Janvier - 2019

Me Abdoulaye Wade après le rejet de la candidature de Karim : “Préparez-vous, j’arrive”

Me Abdoulaye Wade s’est confié à certains hauts responsables du Parti démocratique sénégalais. Ce, après la publication des listes pour la...

15 - Janvier - 2019

Le Pds menace: « Sans Karim, pas d’élections»

Les Libéraux sont amers après l’invalidation de la candidature leur candidat. Ils menacent : «si Karim Wade ne participe pas à la prochaine présidentielle,...