Alliance Idy-Macky: ça pue partout la rancœur et l’animosité

03 - Novembre - 2020

Avec l’environnement morose qui prévaut dans le pays, on pensait que l’air serait plus respirable après la formation du nouveau gouvernement de Sall. Mais ça va dans tous les sens. Et ça pue partout la rancœur et l’animosité. Celui qui tient la timbale, c’est bien le tout nouveau président du Conseil Economique, Social et Environnemental, Idrissa Seck. L’homme devenu la tête de Turc des traqueurs des réseaux sociaux.

Croyez nous, on s’y amuse comme des gamins sur ces réseaux. Et en matière de VAR et d’archivage, nos compatriotes sont très forts. Pourvu qu’ils ne viennent « poser » ici mes « Kàccoorie » quand je serai assidu à la mosquée pour tenir à l’imam sa bouilloire ! De tout ce qui se dit après le saupoudrage du Chef, on s’en gausse. Nos hommes politiques ont l’art de nous enfariner. Et pour parler comme Thione Seck, ce ne sont pas eux qui vont huiler le riz au poisson de ce vilain Kàccoor. Et ce n’est pas non plus par un coup de baguette magique qu’ils vont changer ce pays. Ils continueront à nous baratiner de bonne gouvernance et d’autres trouvailles de « Toubab », oubliant les vraies urgences. A savoir une pauvreté galopante, un chômage qui fait que des jeunes se suicident en mer et d’autres aberrations dont souffre ce pays pas comme les autres.

Et puis ce gouvernement, d’ailleurs, le Chef aurait pu le rendre plus gracieux par la nomination de belles têtes. On dit bien belles et pas fortes. Une Ndella Madior Diouf au ministère de la santé et de la Reproduction, par exemple, ça aurait eu de la gueule ! Surtout qu’un Diattara a fait son entrée au Gouvernement mais, rassurez-vous, ce n’est pas son fameux étalon ! Une Sokhna Aïda Diallo au ministère des Cultes, sûr que ça boosterait la fréquentation de nos mosquées et églises ! Et puis, ces deux nominations, et d’autres du même genre, ça aurait rendu ce gouvernement si sexy au lieu de nous donner des vieilles figures comme celle d’Oumar Sarr !

Notre conviction est que le Chef n’aime pas les belles dames. Pensez-vous sur 33 ministres, il n’a trouvé que 8 femmes dont des rombières… On en fait quoi de la parité votée par le vieux Père Wade ? Huit dames, même si certaine gardent de beaux restes, mais qui ne pourront pas nous faire oublier notre belle et gracieuse consœur, Angélique Manga. Ah, la belle baraque de celle-là… Faut que le Chef nous la ramène vite pour donner une dose féminine à son équipe à la place de ses Mammys sans fraicheur.

Autres actualités

26 - Octobre - 2020

Coronavirus : 14 nouveaux cas et un décès rapportés lundi

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a comptabilisé au cours des dernières vingt-quatre heures quatorze nouvelles contaminations de Covid-19 et un...

26 - Octobre - 2020

Ismaïla Madior Fall, «première victime» de Macky selon Moussa Tine

La question du 3ème mandat reprend du poil de la bête dans les débats au Sénégal, surtout avec les démêlés politiques relatifs à la...

26 - Octobre - 2020

Budget de l’Etat : Abdoulaye Daouda Diallo veut atteindre un taux d’exécution de 99,93%

Le niveau d’exécution du budget national est de 93%, a indiqué, samedi, à Saly-Portudal (ouest), le ministre des Finances et du Budget, qui souhaite porter ce taux...

10 - Octobre - 2020

L’ANSD relève une baisse de 10, 6 % des importations en août

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie a relevé une baisse de 10, 6 % des importations sénégalaises, avec une valeur financière ayant...

10 - Octobre - 2020

Appel à la violence ethnique : Moustapha Diakhaté exige la destitution du député Alioune Demboury Sow

Le débat sur l’éventuel 3e mandat glisse dangereusement vers la violence ethnique. En atteste l’appel lancé par le député Alioune Demboury Sow aux...