Accident de Tattaguine : Le bilan s’alourdit à 6 morts (sécurité)

16 - Avril - 2018

Le bilan de la collision entre deux bus de transport en commun survenue lundi peu après 1 heure du matin à hauteur de Tattaguine sur la route nationale 1 s’est alourdi à 6 morts, a appris l’APS de source sécuritaire.

Un premier bilan faisait état de 4 morts.

Deux autres personnes sont décédées après leur évacuation à l’hôpital régional de Fatick, selon une source sécuritaire, précisant qu’il y a eu 63 blessés au terme des opérations de secours.

Une cinquantaine de blessés a été dénombré lors du premier bilan.

Le bilan de la collision entre deux bus de transport en commun survenue lundi peu après 1 heure du matin à hauteur de Tattaguine sur la route nationale 1 s’est alourdi à 6 morts, a appris l’APS de source sécuritaire.

Un premier bilan faisait état de 4 morts.

Deux autres personnes sont décédées après leur évacuation à l’hôpital régional de Fatick, selon une source sécuritaire, précisant qu’il y a eu 63 blessés au terme des opérations de secours.

Une cinquantaine de blessés a été dénombré lors du premier bilan.

’’La violence de la collision entre ces deux bus de transport en commun a fait 4 morts sur le coup et une cinquantaine de blessés dont une dizaine dans un état grave’’, avait dit dans un premier temps le commandant de la 32ème compagnie des sapeurs pompiers de Fatick, le capitaine Cheikh Tidiane Sy Ndiaye. Il a dirigé les opérations de secours avec ses agents.

’’Nous avons été alertés peu après un heure du matin et aussitôt nos agents et notre ambulance ont été mobilisés pour rallier le lieu de l’accident en vue de venir en aide aux victimes à bord de ces deux bus ’’, a-t-il ajouté.

Il a précisé que d’autres ambulances du district sanitaire de Fatick ont été également mobilisées pour assurer l’évacuation des personnes décédées et les blessés vers l’hôpital régional de Fatick.

Le sous préfet de Tattaguine, Diockel Ngom, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Fatick, le capitaine Bassirou Seck, étaient également sur les lieux de l’accident pour ’’réconforter, constater et faciliter les évacuations des passagers blessés vers l’hôpital régional de Fatick’’.

’’Nous avons été alertés peu après un heure du matin et aussitôt nos agents et notre ambulance ont été mobilisés pour rallier le lieu de l’accident en vue de venir en aide aux victimes à bord de ces deux bus ’’, a-t-il ajouté.

Il a précisé que d’autres ambulances du district sanitaire de Fatick ont été également mobilisées pour assurer l’évacuation des personnes décédées et les blessés vers l’hôpital régional de Fatick.

Le sous préfet de Tattaguine, Diockel Ngom, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Fatick, le capitaine Bassirou Seck, étaient également sur les lieux de l’accident pour ’’réconforter, constater et faciliter les évacuations des passagers blessés vers l’hôpital régional de Fatick’’.

Autres actualités

22 - Mars - 2019

1,2 milliard pour résorber le déficit en eau dans l’arrondissement de Fimela

Le directeur d’exploitation de l’Office des forages ruraux (OFOR), Ndiamé Diop, a annoncé un financement de la Banque mondiale (BM) d’un montant de 1,2 milliard de...

20 - Mars - 2019

Fatick : 215 kilogrammes de chanvre indien saisis à Gossas (Douanes)

Au total 215 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis dans la nuit du lundi au mardi à Gossas par des agents de la brigade mobile des Douanes, a appris mardi l’APS...

18 - Mars - 2019

Le maire de Foundiougne annonce l’arrivée de deux bateaux-taxis

Le maire de la commune de Foundiougne, Mbaye Diamé, a annoncé dimanche la réception prochaine de deux bateaux-taxis. ’’Nous allons réceptionner avant...

14 - Mars - 2019

Tentative d’émigration clandestine à Dionewar : Les deux passeurs déférés

Du nouveau dans l’affaire des 89 candidats à l’émigration clandestine interpellés, lundi dernier, sur l’Île de Dionewar par les éléments...

13 - Mars - 2019

Iles du Saloum : 33 jours sans eau dans plusieurs Localités

Les populations des Iles du Saloum vivent un calvaire sans précédent. Plusieurs localités sont sevrées d’eau depuis maintenant plus d’un mois (33 jours :...